SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No102
102
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Cinéma bis et culte -  Le Manoir maudit (1963)

"Le Manoir maudit (1963)" de Antonio Bocacci


 

Le réalisateur a signé ce film du pseudonyme d’Anthony Krystie.
Un film en noir et blanc d’assez mauvaise qualité.
Un château en plan fixe qu’on voit souvent dans les films fantastiques italiens.
Deux jeunes filles qui y ont pénétré sont enlevées par un homme au visage difforme qui les torture à mort. Une autre jeune fille venue avec son père se retrouve dans la salle des tortures du château. Le pauvre spectateur a droit à un défilé de monstres en carton-pâte.
Les plans sont répétitifs. Avec la déambulation des personnages dans le château au travers de multiples portes, le réalisateur veut faire du Dreyer comme dans Vampyr, mais c’est raté.
Supplément du DVD de chez Artus films : « la tombe des tortures », par Alain Petit.
Bocacci n’a réalisé qu’un seul film, celui-ci. Mais l’année 1963 fut une belle année pour le gothique italien, avec deux Mario Bava (Le Corps et le fouet & Les trois visages de la peu) et des Margheriti (La Danse macabre & La Vierge de Nuremberg) et… La Crypte du vampire, etc., et quelques petits films « clandestins ».
À côté de ces géants : ce petit film. Un film ou un roman-photo ? Un film ! Le plus mauvais des films gothiques italiens ! Pourtant il a bien été diffusé à la télévision américaine.
La dernière demi-heure est intéressante, le monstre aussi… C’est Alain Petit qui le dit…

Alain Pelosato

LE MANOIR MAUDIT Metempsyco

Dès 1956 et Les vampires, de Riccardo Freda, le cinéma italien s’empare du Gothique. Châteaux mystérieux, couloirs sombres, oubliettes, vampires, fantômes, jeunes filles sexy apeurées… La reine de l’épouvante Barbara Steele donne la réplique aux ténébreux Christopher Lee ou Walter Brandi. Freda, Mario Bava et Antonio Margheriti donnent ses lettres de noblesse au genre. Ils sont suivis de près par les artisans du Bis : Massimo Pupillo, Renato Polselli, Camillo Mastrocinque. Retrouvez ces classiques inédits du Cinéma Bis dans une collection unique.

Synopsis
Alors qu’elle devait épouser le prince Raman dans son château, la comtesse Irène disparaît mystérieusement. Quelques années plus tard, alors que le château est victime de toutes les superstitions locales, le docteur Darnell et sa fille, Anna, viennent s’installer dans la région. Anna est en proie à de violents cauchemars dans lesquels elle imagine le meurtre de la comtesse. Son père pense que des visites régulières dans le lieu historique pourraient la guérir. Peu après, Raman revient au pays, et, devant cette étrange ressemblance, se rend compte qu’Anna pourrait être la réincarnation d’Irène.

Château lugubre, malédiction et réincarnation.

Un classique du Gothique italien avec :
-  Annie Alberti (Un seul survivra, Le retour de Robin des Bois, La terreur des mers)
-  Adriano Micantoni (La fureur des gladiateurs, On continue à l’appeler Trinita, Des filles pour le bourreau)
-  Marco Mariani (L’orgie des vampires, L’assassin, Qu’avez-vous fait à Solange ?)

Suppléments
-  La tombe des tortures, par Alain Petit
-  Diaporama d’affiches et photos
-  Films-annonces de la collection Gothique

Italie – 1963
Un film de Antonio Boccaci – Avec Annie Alberti, Adriano Micantoni, Marco Mariani…
Scénario Giorgio Simonelli - Musique Armando Sciascia – Photographie Francesco Campitelli – Montage Jean-Pierre Grasset – Effets spéciaux Patt Collins

Durée : 84 minutes
Version : français
Format 1.66 original respecté
16/9ème compatible 4/3
Noir et blanc

Interdit aux moins de 12 ans
PGHT : 12,25 euros – Prix TTC public : 14, 90 euros

Lire 2800 chroniques de films dans le livre d’Alain Pelosato :
Cinéma fantastique et de SF : Essais et données pour une histoire du cinéma fantastique 1895-2015



Retour au sommaire des films bis et culte