SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No102
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  Batman – The Dark Prince Charming 1

"Batman – The Dark Prince Charming 1 " de Enrico Marini

Le Joker. Mon pire ennemi. Mon antithèse. On dit que le diable ne voudrait pas de lui en enfer. On dit parfois la même chose de moi.

La prochaine cible du Joker se trouve être une petite fille. Il vient d’enlever l’enfant d’une simple serveuse de restaurant. Cependant, cette dernière venait d’affirmer aux journalistes que le père biologique de son enfant est un certain Bruce Wayne.
Ce dernier nie. Mais tandis que Batman enquête, que Catwoman est perplexe, Alfred Pennyworth effectue une analyse ADN.

Enrico Marini nous conte une histoire en deux volumes où le justicier de la nuit et son alter égo Bruce Wayne se retrouvent dans une situation quelque peu embarrassante.

Le dessinateur du « Scorpion » et des « Aigles de Rome » excelle dans les scènes de combat (bonjour Killer Croc), tandis que les poursuites et collisions impliquent des véhicules futuristes (cf. le Gipsy).

L’effet visuel parfaitement réussi implique entre autres des représentations de la ville de Gotham en double page.

Sur le plan du scénario, on observe quelques innovations. Ainsi Marini n’hésite pas à remplacer le cigare du commissaire Gordon par une vapoteuse et à placer Selina Kyle en chemise de nuit dans la chambre de Bruce Wayne (au fait, que faisait Alfred derrière la porte ?).

Quant à l’apparition surprise d’une possible descendance de Bruce Wayne, on ne s’étonne plus de rien depuis l’apparition de Damian Wayne dans l’univers DC. Cependant, le 1° tome explique que l’analyse de l’ADN de la petite fille aboutit à un résultat étonnant. Il indique que... et le suspens alors ? L’attente du 2° tome permet une spéculation intéressante. Ayant une connaissance de l’univers DC pré-crisis j’envisage personnellement deux possibilités concernant l’identité de cette petite fille.

Damien Dhondt

Scénario, Dessin & Couleurs : Enrico Marini, Préface : Jim Lee _ Batman – The Dark Prince Charming tome 1 _ Edition Dargaud _ novembre 2017 _ Inédit, grand format, 60 pages couleurs _ 14,99 euros



Retour au sommaire