SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No102
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  Oliver & Peter 1 : La mère de tous les maux

"Oliver & Peter 1 : La mère de tous les maux " de Philippe Pelaez & Cinzia Di Felice

Tu n’as jamais pu revenir à Neverland, n’est-ce pas ? Tu es resté prisonnier dans ce monde-ci, et tu t’es mis à grandir. Crochet aura finalement réussi.

27 décembre 1904 : au théâtre Duke of York’s, alors que vient de s’achever la première représentation de Peter Pan, l’auteur de la pièce, le dénommé James Matthew Barrie, reçoit un visiteur inattendu.
Et c’est parti pour le flash-back qui mène le lecteur dans le Londres de 1888. Un élégant manchot habillé de manière anachronique offre 200 pièces de huit à qui l’aidera à trouver un jeune garçon nommé Peter Pan !
Celui-ci a trouvé refuge dans la bande d’Oliver Twist que dirigent les deux adultes Fangin et Silkes.
Pendant ce temps à Whitechapel sont commis les premiers meurtres de Jack l’Éventreur !
La réunion des deux oeuvres de Charles Dickens et de James Matthew Barrie met en évidence la violence interne au sein des bas-fonds. C’est ainsi que Peter a une révélation : « La poussière de fée ne suffit pas, il faut une émotion forte pour que ça marche. Ce ne sont pas la joie ou la peur qui font voler… c’est la haine. »

Damien Dhondt

Scénario : Philippe Pelaez, Dessin : Cinzia Di Felice, Couleurs : Florent Daniel, Bulles et lettrages : Estelle Kreweras _ Oliver & Peter tome 1 : La mère de tous les maux _ Edition : Sandawe _ octobre 2016 _ Inédit, moyen format, 88 pages couleurs _ 12,90 euros



Retour au sommaire