SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No102
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  Darwin’s Game 9

"Darwin’s Game 9 " de Flipflops

manga

Bon sang... C’est quoi cet endroit ?! Où est-ce qu’il m’a expédié, ce maudit maître de jeu ?!

Lorsque le clan des "Sunsets Ravens" a interdit les combats sur son territoire, cela n’a pas fait le bonheur de tout le monde.
C’est ainsi que Thémis la responsable du clan Trinity reçoit Hideaki Kanehira l’assureur. La prohibition des combats est mauvaise pour les affaires. En effet, les parieurs veulent surtout voir des tueries. De son côté Kanehira ne peut que constater que des joueurs résilient leur contrat d’assurance.
Le principal souci étant Kaname Sudo le chef des "Sunsets Ravens", pourquoi ne pas régler ce problème de manière expéditive ?
Cela tombe bien Kaname va être téléporté sur une île pour participer au "hunting game". Il s’agit (en théorie) de chasser les animaux présents sur une île déserte.
Curieusement, le contexte rappelle celui du manga "Btooom" (Glénat) où des joueurs étaient obligés de s’affronter sur une île. Quant à Hideaki Kanehira, il développe dans ce tome un statut proche du gourou et son look rappelle celui de Koichi Shido dans le manga "Highschool of the dead" (Pika). D’ailleurs l’un des personnages de ce « manga survival » se nomme Kôta Hirano. Son physique rondouillard, joint à son statut d’otaku expert en armes à feu, se retrouve dans le tome 9 de Darwin’s Game en la personne du nouveau personnage Kimhiko Oji. Cela fait beaucoup de coïncidence. Au fait, la chasse au cerf avec un arc et une flèche improvisée correspond à une scène présente dans le manga "Suicide island" (Kaze)...

Damien Dhondt

Scénario & Dessin : FLIPFLOPs (alias Ginko et Yuki Takahata) _ Darwin’s Game tome 9 _ Traduction : David Le Quéré, Adaptation graphique : Clair Obscur _ Edition Ki-oon _ 13 octobre 2016 _ Inédit, poche, sens de lecture japonais, 192 pages noir & blanc _ 7,65 euros



Retour au sommaire