SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No105
105
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Livres -  G - L -  Le Val de la morte embrassée



"Le Val de la morte embrassée "
de
Michel Honaker

Editeur :
Flammarion
 

"Le Val de la morte embrassée "
de Michel Honaker



Tu dois mourir. Tu es la princesse du conte et dans tous les contes les princesses meurent vraiment.

La journaliste Jubella Sinocare est invitée par Lord Farnsworth pour qu’elle réalise sa dernière interview. Lord Farnsworth serait-il malade ? Non, en fait, il a prévu qu’il allait bientôt être assassiné.
Le lendemain Jubella apprend la mort de Lord Farnsworth. La police évoque une mort accidentelle... due à des causes inconnues. Certains évoquent l’utilisation d’une mystérieuse arme sonique. C’est alors que Jubella subit une tentative d’assassinat par une arme émettant de fortes vibrations. Avertie, sa rédactrice en chef manifeste son enthousiasme : Jubella a une chance phénoménale d’avoir des tueurs à ses trousses !
Michel " The Commander" Honaker unit cette fois le monde moderne au conte de fées. En l’occurrence, il s’agit de "La Belle au bois dormant ». Le conte de Charles Perrault serait basé sur l’existence des Éveilleurs, des individus capables de ramener des êtres de la mort par la grâce d’un simple baiser.
Or une organisation "Les Vicaires" s’emploie à les éliminer.
Bienvenue dans un conte de fées où évoluent Scotland Yard, ainsi que des tueurs équipés d’armes soniques.
Paradoxalement, l’utilisation d’armes d’anticipation crédibilise le propos en association la science-fiction à l’existence d’êtres aux capacités surnaturelles.

Damien Dhondt

Auteur : Michel Honaker _ Le Val de la morte embrassée _ Edition Flammarion, collection jeunesse _ octobre 2013 _ Inédit, grand formet, 266 pages _ 13 euros






Retour au sommaire