SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No102
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  Millénium 1 : Les Hommes qui n’aimaient pas les femmes

"Millénium 1 : Les Hommes qui n’aimaient pas les femmes " de Sylvain Runberg & José Homs

Lisbeth Salander. Premières violences dès l’école primaire... Internement psychiatrique à 13 ans. Fugues à répétition de tes familles d’accueil. Et puis encore des violences sur personnes. Arrestations multiples pour état d’ébriété sur la voie publique. Et enfin mise sous tutelle à l’âge de 18 ans.

Mikael Blomkvist était peut-être le plus grand journaliste d’investigation de Suède. Or, il vient d’être condamné à 300 000 couronnes d’amende et à trois mois de prison pour n’avoir pas pu apporter la preuve de ses accusations contre l’homme d’affaires Hans-Erik Wennerström.
Sa carrière semble au point mort. Cependant, il est contacté par Henrik Vanger. Le patriarche du groupe Vanger le charge officiellement d’écrire une biographie de sa famille. En réalité, Blomkvist doit résoudre l’énigme de la disparition d’Harriet Vanger, la nièce d’Henrik Vanger. Son corps n’a jamais été retrouvé. Mais Harriet a disparu alors qu’elle se trouvait sur l’île appartenant à la famille Vangler. Cela s’est produit le jour où un accident avait bloqué le pont reliant l’île au reste de la Suède. Le coupable est donc un membre de la famille Vangler. Comme salaire, Blomkvist recevra des informations sur Wennerströmn qui travaillait pour le groupe Vangler dans les années 70.
Blomkvist ignore que son recrutement a été avalisé par Milton Security, une entreprise spécialisée dans la sécurité. Leur plus efficace employée est certainement Lisbeth Salander. Cette hackeuse de génie, au caractère borderline a établi un dossier favorable sur Blomkvist établissant son intégrité... elle s’est aussi permis des commentaires sur ses goûts culturels et sa vie sexuelle.
Les deux personnages ignorent encore qu’ils sont appelés à s’allier dans une enquête les opposants au mal le plus sombre.
Pour sa trilogie, le romancier Stieg Larsson s’est inspiré de deux héros de la romancière Astrid Lindgren : le jeune enquêteur Kalle Blomkvist (d’où le surnom de « super Blomkvist » que ses collègues ont donné à Mikael Blomkvist) et Pippi Calzelunghe (Fifi Brindacier, une petite fille à la force surhumaine, ici les capacités physiques hors-norme de Lisbeth Salander semblent liées à son patrimoine génétique).
Le roman fut adapté deux fois au cinéma (par Niels Arden Oplev en 2009 et David Fincher en 2012). Signalons à la page 5 de l’album la photo de Naomi Rapace (la première interprète de Lisbeth Salander) sur la couverture d’un journal.
L’adaptation en bande-dessinée implique deux tomes pour chaque volume de la saga. Le scénario de Runberg (qui a utilisé sa connaissance de la Suède dans « Le Chant des runes » chez Glénat, ainsi que dans « Motorcity » et « Trahie » chez Dargaud) va à l’essentiel.
De son côté Homs, tout en maîtrisant le flashback par un aspect rétro des véhicules, met l’accent sur les personnages aux visages particulièrement révélateurs de leur personnalité.
Le tandem fonctionne efficacement contribuant ainsi à une parfaite adaptation.

Damien Dhondt

Scénario : Sylvain Runberg, Dessin & Couleurs : José Homs _ Lettrage : Philippe Ghielmetti _ Millénium, tome 1 : Les hommes qui n’aimaient pas les femmes (première partie) _ Edition Dupuis _ mars 2013 _ Inédit, grand format, 62 pages couleurs _ 14,50 euros



Retour au sommaire