SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No102
102
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Cinéma bis et culte -  Les Quatre cavaliers de l’Apocalypse (The Four Horsemen of the Apocalypse, 1962)

"Les Quatre cavaliers de l’Apocalypse (The Four Horsemen of the Apocalypse, 1962) " de Vincente Minnelli


 


Rien ne change ! La Conquête, la Guerre, la Pestilence, la Mort ! Et le pouvoir leur fut donné de faire périr par les armes, par la famine et par les bêtes sauvages !

Les deux filles du patriarche argentin Julio Madariaga ont épousé le Français Marcelo Desnoyers et l’Allemand Karl von Hartrott. La cohabitation entre les deux branches de la famille a été harmonieuse excepté durant la Première Guerre mondiale. En cette année 1938 se déroule une fête pour le retour d’Heinrich Von Hartrott. Le plus jeune fils de Karl von Hartrott revient d’Allemagne où il a fait ses études de médecine. Mais à son retour, il explique qu’il a interrompu ses études pour entrer en politique. C’est ainsi qu’il est devenu cadre au sein du parti nazi. La colère du patriarche éclate. Il pressent que tout va recommencer comme au temps du kaiser. Alors qu’une crise cardiaque le foudroie dans les bras de son petit-fils Julio Desnoyers, il croit voir apparaître dans une vision les quatre cavaliers de l’apocalypse qui vont s’abattre sur le monde.
Ce remake du film de Rex Ingram (1921), lui-même adapté du roman de Vicente Blasco Ibanez,
a été transposé de la première à la Seconde Guerre mondiale.
Ceci permet de donner une large place narrative à la période de l’occupation où le citoyen argentin Julio Desnoyers vit une existence de séducteur dilettante tandis que sa sœur Gigi (jouée par la franco-mexicaine Yvette Minieux) s’engage dans la Résistance.
Si le réalisateur voulait que le rôle de Julio Desnoyers fût interprété par le jeune Alain Delon âgé de 26 ans à l’époque les producteurs lui ont préféré un Glenn Ford de 46 ans, un peu moins crédible au début du film dans son rôle d’insouciant alors que l’apocalypse s’abat sur le monde.

Damien Dhondt

Fiche technique :

Réalisateur : Vincente Minnelli
Scénariste : Robert Ardrey & John Gay
Audio : Dolby surround 2.0
Langue : Anglais (sous-titres français)
Format : 16/9 - 2.35:1 , couleurs
Nombre de disques : 1
Sortie : 7 juin 2006
Durée : 2h27
Editeur : Warner Bros
Collection : Légendes du cinéma
Prix : 13,60 euros

Lire 2800 chroniques de films dans le livre d’Alain Pelosato :
Cinéma fantastique et de SF : Essais et données pour une histoire du cinéma fantastique 1895-2015



Retour au sommaire des films bis et culte