SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No102
102
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Cinéma bis et culte -  Les salauds dorment en paix (« Warui yatsu Hodo yoku nemuru », 1960)

"Les salauds dorment en paix (« Warui yatsu Hodo yoku nemuru », 1960) " de Akira Kurosawa


 

- La loi n’a pas puni les salauds que vous êtes. C’est moi qui m’en chargerais.

Alors qu’ils assistent à la cérémonie de mariage de la fille de l’industriel Iwabuchi des journalistes commentent l’enquête pour corruption qui a concerné l’entreprise Iwabuchi bien des années auparavant.
C’est alors qu’est présentée une pièce montée représentant un immeuble. Elle correspond à l’édifice d’où s’est défenestré un « coupable » que tous considèrent comme étant un « fusible ».
Peu après deux subalternes d’Iwabuchi sont arrêtés dans le cadre d’une nouvelle enquête pour corruption. L’un d’eux se suicide et un autre laisse une lettre où il annonce qu’il va se jeter dans un volcan.
Cependant, le beau-fils d’Iwabuchi l’intercepte et lui explique que ses supérieurs hiérarchiques ne méritent pas son dévouement.
Basé ouvertement sur « Hamlet », mais la scène de la séquestration d’un escroc rappelle un épisode similaire dans « Le comte de Monte-Christo ») ce film noir est basé sur un constat « On ne peut pas combattre les escrocs légalement ».

Damien Dhondt

Fiche technique :

Réalisateur : Akira Kurosawa
Scénaristes : Akira Kurosawa, Ryuzo Kikushima, Hideo Oguni, Shinobu Hashimoto & Eijiro Hisaita
Format : 16/9 - 2.40:1
Audio : DTS-HD
Langues : Japonais 2.0
Sous-titres : français
Nombre de disques : 2
Sortie : 3 mai 2017
Durée : 2h31
Editeur : Wildside
Prix : 24,99 euros

Bonus vidéo :

«  Kurosawa s’attaque à la corruption  » (36’)
«  Dans l’ombre du guerrier  » : entretien avec Masahiko Kumado (assistant personnel) (26’)

Bonus :

1 livret de 66 pages écrit par Frédéric Albert Lévy (journaliste à Starfix)

le Blu-ray du film (151’)
• le DVD du film (DTS 1.0 / DD 1.0 - 148’)

Lire 2800 chroniques de films dans le livre d’Alain Pelosato :
Cinéma fantastique et de SF : Essais et données pour une histoire du cinéma fantastique 1895-2015



Retour au sommaire des films bis et culte