SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No102
102
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  Darwin’s Game 2

"Darwin’s Game 2 " de FLIPFLOPs

- Ça a beau s’appeler le "Darwin’s game", si on doit s’entretuer, ce n’est plus un jeu !

Nouveau participant au "Darwin’s Game" Kaname s’efforce de comprendre ce jeu qui oblige les joueurs à s’affronter grace à des armes ou des super-pouvoirs. S’adressant à la joueuse Shuka Karino alias "La Reine invincible" il obtient un rendez-vous. Mais la demoiselle est extrêmement méfiante et révèle son "sigil" : « La Reine des Épines » lui permet de manipuler des chaînes qui peuvent lui servir à se déplacer et surtout... à attaquer !
Si le sigil de Shuka rappelle le kusarigama (une arme traditionnelle japonaise munie d’une chaine) l’ambiance hightech se caractérise par l’utilisation d’un smartphone, moyen de communication indispensable au joueur. De plus, la téléportation des joueurs (et du corps des vaincus) implique une haute-technologie.
Or le processus de téléportation s’accompagne de dégradations inexplicables sur l’environnement. Ceci étant assimilé à du vandalisme les autorités enquêtent. Or la police s’est avisée que le lycée de Kanane était fréquenté par plusieurs personnes récemment disparues (des joueurs ayant perdu un combat). Alors que l’enquête progresse le sergent Yukimasa Tagonaka reçoit une invitation à jouer à "Darwin’s Game".
La présentation de nouveaux personnages s’accompagne d’une possible alliance entre joueurs. Cependant, cette relation d’entraide suppose une confiance réciproque ce qui apporte un nouvel élément à l’intrigue.

Damien Dhondt

Scénario & Dessin : FLIPFLOPs (alias Ginko et Yuki Takahata) _ Darwin’s Game tome 2 _ Traduction : David Le Quéré, Adaptation graphique : Clair Obscur _ Edition Ki-oon _ novembre 2014 _ Inédit, poche, sens de lecture japonais, 192 pages noir & blanc _ 7,65 euros



Retour au sommaire