SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No105
105
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Livres -  M - R -  Touch



"Touch "
de
Claire North

Editeur :
Milady
 

"Touch "
de Claire North



- Je l’ai vendue. J’ai donné des informations sur son compte à certaines personnes.
- Quel genre de personnes ?
- Le genre de personnes qui tuent les fantômes.

Certains l’ont considéré comme une nuisance, un démon ou un djinn. Pour d’autres, il a constitué le salut, un ami ou un être aimé.
On l’a tué bien des fois. Il a toujours réussi à transférer son esprit dans le corps de son assassin, dans celui d’un médecin ou de quelqu’un qui passait à proximité.
Il n’agit ainsi qu’en cas d’extrême urgence. La plupart du temps, il passe un contrat avec sa future "peau". Son esprit reste quelques mois ou quelques années dans un corps d’emprunt. Après ce délai, il se transfère dans un autre corps, tandis que le précédent retrouve sa conscience d’origine et constate qu’il est devenu plus riche.
Il a parcouru le monde pendant des siècles. Puis quelqu’un a voulu le tuer. Pas par hasard, ni en s’en prenant à la personne dont il avait emprunté l’identité. Mais en voulant le supprimer LUI, celui dont l’existence a été découverte et qu’une organisation traque.
Son corps d’emprunt a été éliminé et il se trouve à présent dans le corps du tueur. Mais il n’a pas accès sa mémoire, juste à un document trouvé en sa possession. Il concerne un nom de code "Kepler". Une vaste enquête a permis à une organisation de retrouver ses nombreuses identités précédentes. Cependant, ses actes consignés sont en partie erronés et certainement falsifiés.
C’est le début d’un vaste périple à travers l’Europe et l’Amérique où "Kepler" retrouve de vieilles connaissances et repasse à des endroits qu’il a autrefois (jadis) fréquentés. Par le jeu des flashbacks, nous sont présentées des pièces d’un gigantesque puzzle nous renseignant peu à peu sur l’identité de l’adversaire. Parallèlement, les nombreuses rencontres ou souvenirs nous renseignent sur le statut de "Kepler" et des autres "fantômes".
Ce thriller fantastique nous plonge dans un affrontement où ruses et contre-ruses s’affrontent. Dans une foule comment discerner et affronter un ennemi dont on ne connaît pas l’identité ? Kepler peut sauter de corps en corps, et même infiltrer l’organisation qui le traque. Mais, et si ses adversaires étaient formés à discerner les comportements inhabituels ? Et s’ils disposaient de codes pour vérifier si leur interlocuteur est toujours celui qu’il prétend être ?
On trouve également le problème de l’amour qui interfère avec les existences bien réglées. Ainsi, il arrive à Kepler d’éprouver du sentiment pour la personne dont il emprunte le corps ou bien pour une personne qu’il a rencontré. Et puis il éprouve une stupéfiante émotion lorsqu’il réalise qu’il se trouve en présence de sa descendante (dont l’aïeule eut un enfant avec son époux, alors que celui-ci était possédé par un "djinn").
Les sentiments, la tactique et le combat s’agglomèrent dans un tourbillon d’action lors d’un final riche en rebondissements de situation.
La création et le traitement de cette nouvelle race d’immortels révèlent un auteur de talent.

Damien Dhondt

Auteur : Claire North _ Touch _ Traduction : Isabelle Troin _ Edition Milady _ novembre 2016 _ RééditionInédit, poche, 384 pages _ 7.90 euros






Retour au sommaire