SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No102
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  La Machine à explorer le temps

"La Machine à explorer le temps " de H.G. Wells, Dobbs & Mathieu Moreau

- Un jour, la vie et la propriété avaient dû atteindre une sûreté presque absolue et l’intelligence humaine s’était suicidée.

Londres, 1888 : ne prêtant guère attention aux mendiants se trouvant sur leur passage un groupe d’amis se rendent chez une de leur connaissance. Or celui-ci leur annonce qu’il vient de construire une machine à explorer le temps.
Leur incrédulité le pousse à effectuer lui-même un voyage temporel qui le mène jusqu’à l’année 802 701. À cette époque, ce qui reste de l’humanité s’est divisé en deux groupes distincts : les Éloïs pacifiques et oisifs, et les Morlocks féroces et ayant conservé des aptitudes techniques.
Si les uns peuplent la surface, les autres se terrent dans les profondeurs d’où ils effectuent parfois des raids sur les Elois.
Modernisant le récit d’H.G. Wells les auteurs de cette BD ont néanmoins conservé une atmosphère de critique de l’Angleterre victorienne, avec l’accentuation des différences sociales que ce soit à la fin du XIX° siècle où dans une époque lointaine.
On remarquera qu’errant dans un Londres en ruine, le gentleman anglais a récupéré le drapeau de l’Empire britannique pour confectionner un baluchon. Shocking ! Cependant en digne sujet de sa majesté, il n’a pas pensé qu’ailleurs la civilisation aurait pu perdurer, par exemple de l’autre côté du Channel.

Damien Dhondt

Scénario : Dobbs, Dessin & Couleurs : Mathieu Moreau _ La Machine à explorer le temps _ Edition Glénat, collection Wells _ janvier 2017 _ Inédit, grand format, 56 pages couleurs _ 14,50 euros



Retour au sommaire