SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No102
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  Real Account 1

"Real Account 1 " de Okushô & Shizumu Watanabe

manga

- Mourir ici, c’est mourir pour de bon.

Comme presque tous les Japonais du futur proche Ataru Kashiwagi participe activement à ReA (Real Account). Tous les réseaux sociaux existants ont été fédérés au sein de ce réseau social virtuel. Cela permet ainsi à Ataru de disposer de 1540 amis sur Realaccount alors que dans la vraie vie, il n’en a aucun.
Mais cette activité ludique se transforme en cauchemar lorsque son esprit se retrouve soudainement au sein même de ReA ! Les 10 000 personnes piégées dans ce monde virtuel sont obligées de jouer à un jeu. L’échec entraîne la mort. Mourir dans ce monde signifie également la mort dans le monde réel. Mais s’ils meurent leurs followers meurent avec eux. Une démonstration (mortelle) sur un "joueur" entraine l’élimination de tous ses amis dans le monde réel. Comme les évènements sont retranscrits en direct dans tout le Japon les "amis" s’empressent de se désabonner. Au fait, lorsqu’il ne reste plus aucun follower à la personne piégée dans ReA celle-ci meurt. Bien entendu, les désabonnements se poursuivent. Et c’est ainsi que sur les 10 0000 "joueurs " il ne reste plus que 4 684 survivants et le jeu peut se poursuivre avec d’autres activités tout aussi mortelles. Quant à Ataru, il ne se retrouve plus qu’avec un seul "ami" à l’identité inconnue.
Ce manga survival surfe sur la vague des joueurs piégés dans un monde virtuel. Mais ici le scénario se base sur une extension du système des réseaux sociaux actuels, ce qui facilite l’identification du lecteur avec les protagonistes. L’interaction du virtuel avec le monde réel constitue également un bonus scénaristique non-négligeable. Issu d’un concours de scénario basé sur un "manga de combat intellectuel", l’histoire repose sur une synthèse de suspens, mystère et réflexion rapide.

Damien Dhondt

Scénario : Okushô, Dessin : Shizumu Watanabe _ Real Account tome 1 _ Traduction : Sakoto Fujimoto & Nathalie Bougon, Lettrage : Julien Cordero _ Edition Kurokawa _ 10 novembre 2016 _ Inédit, poche, sens de lecture japonais, 192 pages noir & blanc _ 6,80 euros



Retour au sommaire