SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No104
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  6 000 T01

"6 000 T01 " de Nokuto Koike

manga

- Je ne sais pas bien comment te le dire... Mais moi, je sais qu’une terrifiante réalité nous attend ici.

Kengo Kadokura vient d’accepter un travail sur le complexe sous-marin "Cofdeece". Ce dernier repose dans la mer des Phillippines à 6 000 mètres de profondeur. Il s’agit juste de réaliser un audit sur cette structure qui a été abandonnée depuis un mystérieux incident qui a coûté la vie à 32 personnes il y a trois ans.
Son ami et mentor Danzaki l’a recommandé pour travailler au sein d’une équipe mixte sino-japonaise. Mais à peine arrivé Kengo observe l’évacuation de Denzaki sur une civière. Arrivé en bas, il apprend la mort de Denzaki dans ce qui serait un accident ou un suicide. Quant à l’incendie qui aurait causé la tragédie d’il y a trois ans, il n’y en a aucune trace.
Perturbé par des visions, Kengo n’arrive pas à s’entendre avec l’ingénieure Mwa Kusakabe ni avec Shia Nozomi l’informaticien sino-japonais.
Dès le début Kengo nous est présenté avec un statut de looser, râlant parce qu’il va devoir descendre isolé du monde sans connection à internet, sans TV, sans ses revues, sans les put... euh sans sa copine. Néanmoins, il accepte de descendre héroïquement dans les profondeurs abyssales. Par sens de l’aventure ou du devoir ? En fait, il a un énorme crédit à rembourser pour sa voiture... Dès lors, le lecteur comprend vite que ce n’est pas sur lui qu’il faut compter pour assurer en cas de danger. Mais sur qui alors ?
En fait, l’ambiance entre les occupants du complexe se révèle vite détestable. Ils refusent de communiquer, de ce fait le partage d’informations ne se fait pas.
Ce manga horrifique joue efficacement sur l’obscurité qui génère une inquiétude visuelle dans un contexte de huis clos au cœur d’un milieu hostile.

Damien Dhondt

Scénario & Dessin : Nokuto Koike _ 6000 tome 1 _ Traduction : Ryoiko Akiyama _ Edition Komikku _ janvier 2015 _ Inédit, poche, sens de lecture japonais, 176 pages _ 7,90 euros



Retour au sommaire