SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No105
105
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Livres -  M - R -  UMMO - De vrais extraterrestres !



"UMMO - De vrais extraterrestres !"
de
Jean Pollion

Editeur :
Editions Aladane
 

"UMMO - De vrais extraterrestres !"
de Jean Pollion



8/10 pour l’intérêt, 0/10 pour le scepticisme

Avec “ UMMO - De vrais extraterrestres ! ”, Jean Pollion ramène l’affaire UMMO (voir SF-Mag n°36) sur le devant de la scène ufologique. Il prétend avoir réussit à traduire le vocabulaire présent dans les lettres. La personne qui se dissimule derrière ce pseudonyme affirme avoir un doctorat en sciences exactes et être informaticien. Pollion n’a en tout cas aucun diplôme en linguistique. La langue des Ummites se limite à des mots, dont les auteurs des lettres donnent par ailleurs une traduction ! WOA signifie par exemple Dieu, BUUTZ moteur, etc. Une des rares phrases donnée en exemple par les auteurs des lettres est la suivante (lettre D75) : AYIIO NOOXOEOOYAA DOEE USGIGIIAM, ce qui est supposé signifier “ Cette planète verdâtre paraît flotter dans l’espace. ”. Il n’y a aucune grammaire dans cette langue, qui est supposée être complétée par une sorte de sous-titrage télépathique. Les lettres Ummites étaient tombées en disgrâce suite au déboulonnage des photos de la soucoupe volante UMMO réalisé en 1977 par Claude Poher. D’après Pollion, ce déboulonnage ne prouve pas qu’il ne s’agit pas d’un cas authentique de visite extraterrestre, ni non plus le fait que José Luis Jordan Pèna ait confessé avoir été l’auteur de la première génération de lettres... L’hypothèse extraterrestre est selon lui bien plus crédible ! Il s’est donc attaqué à une analyse du vocabulaire des lettres. Pour cela, Pollion a forgé un concept qui n’existe pas en linguistique : celui de “ soncept ”. Il prétend que cette langue se compose de sons, dont chacun d’entre eux est associé à un concept. Il a rentré les mots des lettres dans une base de donnée et a fait une analyse, dont il a tiré un dictionnaire de soncepts. Remarquons qu’une langue de ce type (qu’il nomme “ idéophonique ”) est tout sauf économique. Une fois la liste de soncepts en main, vous pouvez traduire WOA par “ l’information qui structure le réel ” (W étant le soncept pour information, O pour l’être et A pour l’idée d’action). Jusque là, la traduction paraît avoir un sens. Là où ça se corse, c’est que W signifie aussi d’après Pollion : variation, changement, événement, nouveauté et modification. O signifie aussi : entité, créature, existence, réalité dimensionnelle et composant. A signifie aussi : vérité, réalité de fait, activation, action, validation, validation active, passage à l’acte, vérification expérimentale et effectivité. Donc, WOA (Dieu) peut être traduit en vrac avec le système de Pollion par : “ l’information qui structure le réel ”, mais aussi “ le changement d’existence de la réalité de fait ”, “ l’activation de la créature nouvelle ”, “ la validation active de la composition de l’événement ”, etc. Difficile dans ce cas de parler de traduction ! En fait, vous êtes pris dans une sorte de jeu kabbalistique se basant sur le contenu des lettres UMMO au lieu de l’Ancien Testament ! La Kabbale est une tradition ésotérique juive qui permute les valeurs numériques de lettres à l’intérieur de chaque mot afin de faire apparaître de nouvelles significations. Avec ce système, vous pouvez même traduire USA (pour Etats-Unis d’Amérique) en “ influence des cycles de passage à l’acte ” et ONU en “ composant du flux d’influence ”. Vous ne trouvez pas que les soncepts de Pollion traduisent aussi bien les acronymes anglais que l’UMMO ? En guise de conclusion, rappelons que des lettres tapées à la machine ne sont en aucune manière des preuves scientifiques d’une présence extraterrestre sur Terre. Je vous propose alors d’acheter cet essai, puis d’écrire vos propres lettres Ummites. Vous les postez ensuite à un ami ufologue : c’est là un merveilleux cadeau que vous lui faites, car ainsi il rentrera pour peu de frais dans le club très fermé des contactés !

Jean-Michel Abrassart

UMMO-De vrais extraterrestres ! Jean Pollion, Editions Aladane, 458 pages, 28 Euros






Retour au sommaire