SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No105
105
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - DVD -  A - F -  Batman V Superman : L’aube de la Justice (Batman v Superman : Dawn Of Justice)
"Batman V Superman : L’aube de la Justice (Batman v Superman : Dawn Of Justice) "
de Zach Snyder
 


Scénario : Chris Terrio & David S. Goyer, d’après les personnages créés par Bob Kane, Bill Finger, Jerry Siegel & Joe Schuster
Avec : Henri Cavill, Ben Affleck, Amy Adams, Jesse Eisenberg, Jeremy Irons, Gal Gadot, Diane Lane, Laurence Fishburne.
Warner Home Vidéo
Point de chronique sur votre site favori (1) lors de la sortie en salles de ce mastodonte… Tout comme pour « Suicide Squad ». Déjà, Warner avait extrêmement limité les projections, ce qui en soi n’est pas plus mal, la surprise étant ménagée jusqu’au bout, et quitte à se faire démolir, autant le faire après avoir engrangé un max de thunes. Démolir ? Oui, « Batman v Superman » fut loin de faire l’unanimité. Et pourtant, en soi, c’est cent fois mieux qu’un « Avengers » par exemple. Plus noir, comme souvent chez DC Comics. Alors, on va pouvoir revenir dessus via sa sortie vidéo, certes qui n’est pas récente mais qui en même temps, se savoure seulement depuis quelques jours vu que dans les bonus, on parle beaucoup de « Suicide Squad » et que là encore et aussi, c’est bien moins pourri qu’annoncé. Bon, loin d’être parfait – comprenez « trop sage » au final…-, mais au moins, ça a plus de gueule que cette purge de « Deadpool ». Même si ce dernier a au moins le mérite d’assumer ce qu’il vendait, ce qui n’est pas le cas de « Suicide Squad »…
Mais revenons à « Batman v Superman ». Le choc qu’on attendait, destroy au possible, qui reprend le Superman digne de ce nom qu’interprète Henri Cavill – n’en déplaise aux puristes mais franchement, « Man of Steel » est le premier vrai bon film de Superman ! - , lequel se coltine avec Batman qui lui reproche de foutre un peu trop le bordel dans sa ville sans penser aux victimes collatérales, le tout avec la naissance d’un Lex Luthor monstrueusement fou et intelligent, la venue sur notre planète d’un monstre qui arrive à tenir en échec les meilleurs super-héros, et enfin l’arrivée de la star du moment, j’ai nommé Wonder Woman, laquelle se voit déjà au centre de quelques-uns des bonus de cette édition, dont quelques extraits du film-titre qui sortira l’an prochain, aux allures de « serial » style « Captain America » premier du nom – et une des meilleurs Marvel jamais faits ! Bon, en soi, le spectacle est là, l’intrigue se tient, Cavill EST Superman, Ben Affleck moins… Et pourtant, comme on l’apprend dans un des modules des bonus, le gars s’est super-entrainé, cinq à six jours par semaine d’efforts physiques intensifs et au bout de quelques mois, il a gagné quelques kilos de… Muscles ! Ça se voit, il est mastoc, une armoire à glace qui donne un Batman plus proche des dessins le représentant comme une statue trapue, énorme, une vraie montagne de muscles ! Autrement, c’est du Zack Snyder pur jus, démesuré et en même temps, bien réalisé, assez sombre, destroy qui fait mal, très peu d’humour. On est définitivement plus dans l’univers « Dark Knight » que le simple comics sur Batman.
Maintenant, cette édition Blu-ray propose également une version longue (30 mn, bon à la base faut aimer la version cinéma déjà !) qui pour une fois n’est pas que du remplissage, mais qui étoffe bien le film, les coupes exigées se sentant presque trop. Là, l’œuvre acquiert plus un vrai statut d’œuvre que de simple blockbuster un peu plus fouillé. Techniquement, le revoir permet aussi de mesurer l’impressionnante maitrise des effets spéciaux qui vous font croire à l’impossible. Mais surtout, sans pour autant atteindre le niveau d’un Alfonso Cuaron sur « Gravity », on découvre aussi un vrai film, avec une histoire et des personnages qui existent, donnant corps ainsi à une adaptation qui au final s’avère donc plutôt réussie.
Alors oui, ça fait peut-être bien de jouer les dédaigneux mais quand même, si on arrive à prendre du plaisir à revoir ce film qui plus est avec un rallongement, c’est que Zack Snyder a réussi son pari, et « Batman v Superman » s’avère donc une plutôt bonne réussite. Pas au point de battre des records mais quand même, quel p…. de spectacle !

Note film : 8/10
Blu-ray : copie excellente, format d’origine 2.41, image 16/9ème - 111 mn.
Bonus : 10/10 : 11 modules (120 mn) sur la rencontre des super-héros, la nouvelle Batmobile, Wonder Woman, l’univers DC Comics, la transformation des personnages pzr les acteurs, les décors, l’univers des chauve-souris, ...

Stéphane THIELLEMENT

(1) Il faut quand même noter que le No 91 de sfmag (mars/avril/mai 2016) était consacré à ce film avec une interview de Zack Snyder... A.P.

Lire 2000 chroniques de films dans le livre d’Alain Pelosato :
Cinéma fantastique et de SF : Essais et données pour une histoire du cinéma fantastique 1895-2015



Retour au sommaire