SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No102
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - DVD -  S à Z -  Total Recall - Mémoires programmées
"Total Recall - Mémoires programmées "
de Len Wiseman (2012)
 


film de science-fiction

- Tu crois que j’aurais fait ça dans le monde réel ?

La Colonie avait autrefois pour nom l’Australie. Depuis l’utilisation d’armes chimiques dans le dernier conflit, elle demeure avec l’Union Fédérale Britannique (les Îles Britanniques et l’Europe de l’Ouest) le seul territoire viable de la planète Terre.
Douglas Quaid (Colin Farrell) vit sur la Colonie. Mais chaque jour il part travailler dans l’Union et ceci grace à la "Chute". Ce moyen de transport passe à travers la Terre et permet chaque jour à des milliers de travailleurs d’effectuer le voyage entre deux continents en quelques minutes.
Quaid y travaille comme ouvrier sur une chaine de montage de robots de sécurité. Ces androïdes sont appelés à se développer car des attentats frappent régulièrement les intérêts de l’Union.
Bien qu’étant marié avec la belle Lori (Kate Beckinsale) Quaid est insatisfait de sa vie monotone. De plus chaque nuit il est victime du même cauchemar où il affronte des robots en compagnie d’une femme inconnue (Jessica Biel, qui obtint un "Razzie Award pour la pire actrice de second rôle).
Pour retrouver un peu de tranquillité, il décide de s’adresser à la société "Rekall", qui implante des souvenirs artificiels à ses clients.
Les souvenirs choisis sont ceux d’un agent secret en mission. Mais soudain le directeur de Rekall interrompt l’implantation de souvenirs. Il vient de réaliser que ce qu’affirme Quaid sur son identité est faux. Quaid n’est pas un ouvrier voulant acquérir des souvenirs d’un espion. Il est déjà un espion !
Des policiers surgissent alors. Mais Quaid s’empare d’une arme et les tue. Se réfugiant chez lui il explique la situation à sa femme qui cherche alors à le tuer.
Au cours de sa fuite il est contacté par la Résistance dont fait partie la femme de son rêve. Mais les forces de sécurité (humaines et synthétiques) les cernent. Son meilleur ami intervient et lui explique que ce qu’il voit autour de lui ne constitue pas la réalité. Quaid se trouve toujours chez Rekall. Il est plongé dans le coma et des souvenirs artificiels d’une vie d’espion interfèrent avec la réalité !

"Souvenirs à vendre" (1966) la Nouvelle de Philip K. Dick se voit à nouveau adaptée au cinéma. Après le film de Paul Verhoeven, avec Arnold Schwarzenegger (1990) et se déroulant essentiellement sur Mars, la nouvelle version recentre l’action sur notre bonne vieille Terre. Cependant Quaid effectue régulièrement le transit entre deux continents, l’un étant considéré comme étant la colonie de l’autre. Exit également les artefacts extraterrestres (qui survenaient de manière surprenante dans la nouvelle originale). On remarquera également une modernisation de la menace (robotisée ce qui permet de spectaculaires scènes d’action, ce qui permit au film d’obtenir un "VES Award" de la meilleure cinématographie virtuelle dans un film d’action à prises de vues réelles). De plus les personnages interprétés par Sharon Stone (Lori) et Michael Ironside (Richter) ont fusionné en une seule personne interprétée par Kate Beckinsale.
Néanmoins, il existe dans Total Recall - Mémoires programmées" de nombreuses références au film de 1990. Elles sont parfois utilisées afin de brouiller les cartes, afin d’informer le spectateur (ou de lui faire croire) que le dénouement ne sera peut-être pas celui qu’il attend.

Damien Dhondt

Réalisateur : Len Wiseman
Scénariste : Ronald Shusett, Dan O’Bannon, Jon Povill, Kurt Wimmer & Mark Bomback
Audio : Dolby Digital 5.1
Langue : Anglais / Français
Sous-titres : Anglais / Français / Arabe / Néerlandais
Format : 16/9 - 2.40:1
Nombre de disques : 1
Sortie : 21 décembre 2012
Durée : 1h53
Editeur : Sony Pictures
Prix : 8,45 €

Bonus :
- Bêtisier
- «  Science fiction vs. science réelle  »
- «  La conception de la Chute  »



Retour au sommaire