SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No102
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  Cagaster tome 1

"Cagaster tome 1 " de Kachou Hashimoto

A la fin du XXIe siècle est apparu le Cagaster, une étrange maladie transformant les humains en insectes géants. Ceux-ci se repaissent des hommes et construisent des cages où ils prolifèrent, ravageant les deux tiers de la population mondiale.
Les humains se sont organisés pour survivre et lutter contre ce fléau. Pour cela, des exterminateurs sont formés et combattent les insectes géants à coup d’armes blanches. Kidow est l’un de ces exterminateurs. Durant l’une de ses missions, il croise le chemin d’un père et de sa fille. Ce dernier étant blessé, il lui confie son enfant et lui demande de la rapporter à sa mère. Ilie, la jeune femme, découvre les villes ravagées alors qu’elle vient de la campagne. Dans les bas fonds d’E05, les exterminateurs se font transformer en boulettes de chair humaine... mais ce n’est pas par les insectes.

Voici un manga d’action aux accents horrifiques comme savent le faire les japonais. Le décor est vite planté, de même que les personnages principaux à forte personnalité décrits dans ce premier volume. Surgit déjà le méchant de l’histoire, celui auquel on ne s’attend pas. Le suspens donne envie de lire la suite pour découvrir qui est ce tueur d’exterminateurs.
Même si tout cela peut paraître assez classique, le premier tome est bien construit et suffit à accrocher le fan du genre. Malgré la violence et la noirceur, le titre peut aussi se montrer léger, amusant, voire touchant. Graphiquement, les dessins sont agréables, simples mais pas brouillons, dynamiques et vivants.

Virginie Liégeon

Scénario & dessin : Kachou Hashimot _ Cagaster tome 1 _ Edition Glénat _ juillet 2014 _ Inédit, poche, 208 pages noir et blanc, sens de lecture japonais _ 6,90euros



Retour au sommaire