SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No102
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  Poison City 1

"Poison City 1 " de Tetsuya Tsutsui

- Avec les zombies on a une excuse.

Le syndrome de goule se développe ! Des personnes apparemment normales s’en prennent à d’autres êtres humains pour les dévorer. Tôru Kiritani ignore ces faits, car il est enfermé dans un labo pharmaceutique où il sert de cobaye volontaires à des essais cliniques. C’est là qu’il rencontre Haruka Sakazaki une jeune étudiante aux cheveux blancs. Ils n’auraient jamais dû se rencontrer, mais Tôru s’était éclipsé de son bâtiment pour aller fumer une cigarette. Et c’est ainsi... Stop ! Quoi ? "Montrer le héros avec une cigarette devant une mineure te met en danger !". Il était temps pour monsieur Higa le responsable éditorial d’intervenir. "Dark Walker" le projet de manga de Mikio Hibino est prometteur, mais vu la période de censure que traverse le Japon il convient de prendre des précautions.
En cette année 2019, à moins d’un an de l’ouverture des Jeux olympiques, le Japon connaît une vague de puritanisme : politiciens et associations de vigilance citoyenne veillent sur le danger représenté par les mangas violents et immoraux.
Le mangaka qui connut lui-même la censure avec son manga "Manhole" nous relate les pressions liées à la création d’un manga. Parallèlement nous découvrons le manga "Dark Walker" qui s’attire les foudres de la censure et où les deux héros sont confrontés au problème de la survie. Dans le monde réel le créateur du manga s’oppose tant bien que mal à la destruction de son travail.
L’allégorie se révèle instructive et inquiétante.

Damien Dhondt

Scénario & Dessin : Tetsuya Tsutsui _ Poison City tome 1 _ Traduction : David Le Quéré, Adaptation graphique : Clair Obscur _ Edition Ki-oon _ mars 2015 _ Inédit, poche, sens de lecture japonais, 242 p. dont 2 pages couleurs _ 7,90 euros



Retour au sommaire