SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No104
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  Wizard of the Battlefield 1

"Wizard of the Battlefield 1 " de Daisuke Hiyama

- C’est l’atout du bataillon, la sorcière du champ de bataille !

An 915 du calendrier continental, depuis six mois le Grand Empire Bandchou affronte la République de Lordland.
Dans cette guerre de positions la jeune Haru se révèle comme étant un sniper redoutable, d’autant plus qu’elle est un "atout". Son don surnaturel lui permet de discerner les formes de vie à travers un brouillard ou même dans l’obscurité la plus totale. De ce fait ses balles vont toujours à la cible.
Mais le camp ennemi dispose lui aussi "d’atouts".
Pour venger ses camarades de combat Haru devrait disposer d’un renfort en la personne d’un autre atout. Voici Kaoru l’infirmier / guérisseur. Son pouvoir lui permet de soigner rapidement les blessures. Le seul problème c’est qu’il est terrifié par le sang et les combats. Bon, Kaoru va devoir délaisser pour un temps son fusil à lunette pour une méthode plus rustique : les poings (une constante dans les mangas où les malheureux héros masculins doivent subir la vindicte féminine qui s’exprime parfois à coup de massue de cent tonnes).
Les héros caricaturaux (voici le lieutenant Tetsunoshin Kurata qui se présente lui-même comme un officier subalterne en perdition) évoluent dans un monde où la technologie correspond à celle du début de notre XX° siècle. Les fusils à verrou voisinent avec la charrette, d’où une guerre d’usure longue et meurtrière.
Le contexte se précise peu à peu. Mais astucieusement le mangaka ne précise pas encore quels sont les camps du bien et du mal.

Damien Dhondt

Scénario & Dessin : Daisuke Hiyama _ Wizard of the Battlefield tome 1 _ Traduction : Tonton Yaya, Lettrage : Anne Demars, Adaptation graphique : Agnès Moreau _ Edition Doki Doki _ juin 2015 _ Inédit, poche, sens de lecture japonais, dont 4 pages couleurs _ 7,50 euros



Retour au sommaire