SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No104
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - DVD -  M - R -  Priest (2011)
"Priest (2011)"
de Scott Stewart
 

Ce film est inspiré d’une BD de Min-Woo-Hyung. Seuls les scénaristes de BD ont suffisamment d’indépendance d’esprit pour inventer des histoires invraisemblables. Tant mieux si le cinéma en profite !
Ici nous sommes dans un futur lointain où la guerre entre les humains et les vampires s’est soldée par la défaite de ces derniers. Cette victoire est due aux prêtres guerriers de l’Eglise, courageux, invincibles.
Une voix off raconte tout cela alors que défilent des planches de dessins grossièrement animés. Cela ressemble au prologue du “Dracula” de Francis Ford Coppola.
D’ailleurs la jeune fille enlevée par les vampires se prénomme Lucie, l’un des personnages féminins principaux du “Dracula” de Bram Stoker.
Nous sommes donc dans une société fasciste dominée par l’Eglise. Le héros de l’histoire est un prêtre guerrier qui va s’opposer à l’Eglise pour délivrer sa nièce qui a été enlevée par les vampires, qui ne sont pas beaux ! C’est le moins qu’on puisse dire.
Le style est très western, et il y a même un train qui joue le rôle principal dans l’histoire.
Ce film est un mélange des genres du genre : vampires, post apocalyptique, western, manga, etc.
Seulement deux citations :
“Qui ne connaît aucun péché, ne peut connaître le plaisir »…. Déclame l’homme-vampire.
“Notre pouvoir ne nous vient pas de l’Eglise, il nous vient de Dieu” déclare la femme prêtre-guerrier…
De très belles bagarres et de très beaux effets spéciaux.

Alain Pelosato



Retour au sommaire