SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No104
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Livres -  S - Z -  L’Œil du Fouinain



"L’Œil du Fouinain"
de
Roland C. Wagner

Editeur :
Le Livre de Poche (13 mars 2002)
 

"L’Œil du Fouinain"
de Roland C. Wagner



+++++


Pour commencer, précisons que ce livre est une version revue et corrigée par l’auteur, de Poupée aux yeux morts parue chez Fleuve Noir. Ayant lu la version originale en trois tomes, c’est avec joie que je me suis replongé dans l’histoire qui est un réel plaisir de lecture. Précision amusante, le troisième tome avait pour titre Les Futurs mystères de Paris...


L’histoire commence par les retrouvailles de Kerl et Sue après 50 ans de séparation. Premier paradoxe : alors que Kerl qui a voyagé à une vitesse proche de la lumière pendant tout ce temps a vieilli normalement, Sue n’a pas pris une ride. Elle travaille maintenant Rue des Fleurs comme prostituée et semble avoir oublié leur passé commun. Abordé par un fouinain, créature inclassable que craignent les hauts dignitaires, Kerl comprend que le présent n’est déjà plus celui que l’on croit. De nombreuses inventions font leurs apparitions, défiant toutes les lois physiques. La rationalité a vécu, vive le changement avec l’arrivée de la perturbation ! Dans la tourmente, Kerl va se battre pour retrouver la Sue, qu’il a aimé.


Dans ce roman, Roland C. Wagner étale toute la panoplie des genres de la science-fiction : voyages dans l’espace, le temps, les extraterrestres, la menace extérieure, le grand changement, une société future qui fait peur, les pouvoirs psi, ... Tous les thèmes abordés sont d’une grande richesse. Même constatation pour la galerie des personnages. Roland nous entraîne avec Kerl dans une réalité changeante où rien n’est acquis, tout est possible. La fin est hallucinante et nous laisse pantelant devant toute cette débauche d’énergie, de sentiments humains. Les esprits réunis dans une conscience unique permettent d’aborder le changement, de se fondre en un tout, bon, compréhensif. Ce “gestalt” est la réponse de l’humanité à ses craintes devant l’inconnu. Quand on voit la situation de notre société actuelle, on se dit qu’il faudrait une prise de conscience collective des problèmes pour que les choses évoluent dans le bon sens. Il faut arrêter de se voiler la face et agir ensemble et non séparément. Un livre à ne pas manquer. Du très grand Wagner.


L’Œil du Fouinain, Roland C. Wagner. Livre de Poche, 476 p.


François Schnebelen






Retour au sommaire