SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No102
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  No More humans

"No More humans " de Mike Carey & Salvador Larroca

- À ma connaissance l’éradication de la population humaine de la Terre s’est produite en un instant à 8:32:17 ce matin.

Sept milliards d’homo-sapiens se sont volatilisés. Sur la planète Terre ne subsistent que les personnes possédant le gène de l’homo-supérior. Ces quelques rescapés s’interrogent sur l’identité du coupable et se demandent d’ailleurs s’ils ne se trouvent pas parmi eux.
Alors que des mutants rescapés de génocides affluent en venant de terres parallèles certains s’avisent que cette situation pourrait constituer un avantage pour l’avenir des Mutants.
Seulement voilà et si tous les humains disparus n’étaient pas morts ? Quel devrait être la préoccupation première des Mutants ayant hérité de la Terre ? Faire revenir les humains ou bien conserver la planète pour les seuls mutants ?
Devant ce dilemme les tensions croissent entre trois factions : les X-Men, Cyclope le leader de la Révolution Mutante et surtout Magnéto. Mais il est temps pour le responsable de cette situation de se manifester.
Ce graphic novel consacré aux X-Men place les Mutants en situation critique. Une fois de plus certes, mais le contexte s’apparente à un monde postapocalyptique. Bien que les destructions soient limitées l’afflux de réfugiés provenant de dimensions alternatives pose rapidement des problèmes de ravitaillement en nourriture. De plus l’absence d’humains aux centrales électriques fait disparaître le recours à la haute technologie. Aussi en scientifique moderne le Fauve en est réduit à « surfer sur une interface non digitale » (des masses de papier).
L’idée de base (quelques rescapés dans un monde vidé de ses habitants) aurait pu être originale. Cependant les experts dans l’oeuvre de Stephen King reconnaîtront dans l’épisode de l’avion vidé de ses passagers le thème des « Langoliers ».
La richesse de ce graphic novel repose en fait sur la dimension psychologique des protagonistes. Ainsi Magnéto perçoit que la démarche de leur adversaire repose sur une volonté d’affrontement.
Quant aux héros ils sont divisés entre deux choix antagonistes : sauver les mutants ou l’ensemble de l’humanité.
Des dessins de qualité illustrent cette courte saga riche en dilemme.

Damien Dhondt

Scénario : Mike Carey, Dessin : Salvador Larroca, Couleurs : Justin Ponsor, Matt Mila, Jeremy Copx & Guru-eFX _ No More humans _ Traduction Thomas Davier, Lettrage : Alessandro Benedetti _ Edition : Panini Comics, collection : Marvel Select _ octobre 2014 _ Inédit, moyen format, 120 pages couleurs _ 17,50 euros



Retour au sommaire