SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No102
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  City Hall 4

"City Hall 4 " de Lapeyre & Guerin

- Il y a à peu près autant d’imbéciles en Angleterre qu’en France. Mais un imbécile anglais est un imbécile tout court ! Tandis qu’un imbécile français est un imbécile qui raisonne.

Jules Verne le Français et Conan Doyle l’Anglais ont beau raisonner tous les deux ils demeurent perplexes. Quelle est l’identité de Black Fowl l‘énigmatique terroriste qui a mis à feu et à sang la ville de Londres ? Or il vient de révéler son visage qui est celui de Pierre Verne le père de Jules Verne l’écrivain-aventurier. Évidemment Pierre Verne (l’authentique) proteste. En fait ils protestent doublement car deux Pierre Verne affirment simultanément que l’autre est un imposteur. Pour l’instant ils sont tous les deux détenus en cellule où toutes les techniques d’investigation échouent à démasquer Black Fowl. Cependant sa majesté la reine Victoria II a trouvé une solution radicale : qu’on leur coupe la tête (à tous les deux) ! Comme il ne peut être question de désobéir à un ordre émanant de Buckingham Palace il faut donc...et puis quoi encore !

Jules Verne et Conan Doyle les deux enquêteurs de l’étrange flanqués de la troublante (dans tous les sens du terme) Amelia Earhart Amelia se précipitent à Paris. Mais tandis qu’Amélia renoue avec sa vocation d’aviatrice les deux écrivains-enquêteurs choisissent la voie terrestre et souterraine. Rien de tel que le tunnel sous la Manche emprunté par le « canon-train » inventé par Jules Verne en personne. Le luxe est évident. On y trouve même « Le dernier bar avant la fin du monde » (réplique de celui qui se trouve à Paris) fréquenté par entre autre par deux voyageurs temporels.

En effet ce tome se double d’un épisode annexe où Verne et Doyle rencontrent le Visiteur du futur qui réussit à mettre d’avantage d’animation dans cette uchronie chaotique.

Damien Dhondt

Scénario : Rémi Guérin, Dessin : Guillaume Lapeyre, Couleurs : Caroline Hirbec _ City Hall, tome 4 _ Traduction : Pas la peine ! _ Edition Ankama _ octobre 2013 _ Inédit, poche, sens de lecture hexagonal, 192 pages noir & blanc _ 7,95 euros



Retour au sommaire