SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No102
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Sciences -  Energy Observer à l’assaut de l’océan

Article précédent :
Les drones chasseurs de drones

Energy Observer à l’assaut de l’océan

Article suivant :
Apparition de la double étrave pour les navires


- Je dois tout à l’Océan ; il produit l’électricité,et l’électricité donne au Nautilus la chaleur, la lumière, le mouvement, la vie en un mot.
Jules Verne, « 20 000 lieues sous les mers »

Energy observer doit entamer un tour du monde en 2016, en utilisant uniquement des énergies renouvelables pour alimenter deux moteurs électriques : éolien, solaire, hydrogène... et une voile de kite-surf en appoint.

Ce catamaran de 30 mètres doit effectuer un tour du monde sans émission de CO2 avec un équipage de six hommes. Le voyage doit durer 2000 jours, toucher 50 pays et comporter une centaine d’escales.
Energy Observer embarquera à tour de rôle des chercheurs du monde entier, qui étudieront entre autres les causes et les conséquences du changement climatique. D’autre part, lors des escales des conférences permettront de faire connaître auprès du public ces recherches et les nouvelles technologies utilisées par le navire hightech.

La propulsion sera assurée essentiellement par des moteurs électriques, alimentés par deux packs de batteries. L’un des packs sera alimenté à court terme, à partir d’énergie éolienne, du solaire photovoltaïque et grâce à des hydrogénérateurs qui produisent de l’électricité quand le bateau se déplace. L’autre pack fonctionnera sur du long terme et sera alimenté par des piles à combustible, en l’occurrence de l’hydrogène produit par un système d’électrolyse de l’eau de mer. Le bateau sera aussi équipé d’un cerf-volant, une grande voile de Kite, qui servira de propulsion d’appoint ou de secours. Est également envisagé un système de moteur à air comprimé.

Damien Dhondt




Retour au sommaire des infos Sciences
S'inscrire à infosfmag
Adresse du service :fr.groups.yahoo.com