SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No102
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  Prophecy 3

"Prophecy 3 " de Tetsuya Tsusui

- Il arrive que des individus prennent des décisions allant à l’encontre de leur intérêt personnel quand ils ont la conviction d’agir pour le bien des autres !

Le député Shitagari ayant proposé le contrôle d’internet participe à une promotion originale. En effet la nouvelle boisson énergétique recommandée par le ministère de la santé japonais est sur le point d’être mise sur le marché. Certes elle contient des éléments cancérigènes, mais pas selon les normes japonaises.
Un tel homme politique mérite l’attention de "Paperboy 1878". Cet activiste justicier utilisant la violence et le piratage informatique voit sa popularité augmenter grâce à la diffusion de ses exploits sur internet.
Cependant l’enquête pour identifier "Paperboy" progresse. Cependant le lieutenant Erika Yoshino de l’anti-cybercriminalité de la police japonaise s’interroge. "Paperboy" n’aurait-il pas un autre objectif ? Et pourquoi laisse t-il des indices qu’il pourrait plus facilement dissimuler ?
C’est dans une succession de révélations que ce clôt cette série. Le high-tech rejoint la dénonciation des travers de la société japonaise. En ce qui concerne l’enquête la sécurité publique disposait depuis longtemps d’un indice capital. Or la sécurité publique japonaise ne communique jamais ses informations aux autres services de police. Devant une telle attitude quel recours reste-t-il à Erika Yoshino ? Mais c’est évident : violer la loi en faisant appel à un hacker de talent, en fait celui du manga Reset (1). Le clin d’oeil s’introduit dans le triller hightech.

(1) Ki-oon (juin 2006 )

Damien Dhondt

Scénario & Dessin : Tetsuya Tsusui _ Prophecy, tome 3 _ Traduction : David le Quéré, Adaptation graphique : Clair obscur _ Édition Ki-oon _ décembre 2013 _ Inédit, poche, sens de lecture japonais, 226 p. dont 2 pages couleurs _ 7,90 euros



Retour au sommaire