SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No102
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  Deadpool La nuit des morts vivants

"Deadpool La nuit des morts vivants " de Cullenn Bunn & Ramon Rosanas

- Je n’ai pas pu rater la fin du monde.

Deadpool le mercenaire déjanté est perplexe. Apparemment durant les derniers jours il a négligé certains détails : un maffioso qui déambule après son trépas, un quidam balancé du haut du 20° étage qui s’éloigne tranquillement, des agressions par morsure, des scènes de cannibalisme en pleine rue.
Bref, après un bon repas il s’est assoupi. Le personnel du restaurant n’a pas pu le réveiller et avant de s’enfuir il lui a laissé une note l’assurant qu’il était un client et fidèle et loyal (même si ses pourboires laissaient quand même à désirer). Aussi ils ont fermé les portes du restaurant en espérant qu’il serait épargné.
Épargné ? Qu’est-ce qui se passe dehors ? Ah tiens des zombies. Deadpool connait ses classiques : une balle dans la tête ou une décapitation. Cependant ces zombies-là font preuve d’un vocabulaire élaboré. « Pitié tue moi » (pas de problème).
La rencontre avec un petit groupe de rescapés l’informe de la triste réalité : tout d’abord la pandémie est mondiale (fâcheux) et ensuite vu le nombre de cibles il va devoir rationner les munitions (quoi ?! Lui, Deadpool, rationner ses munitions !)
Ne se laissant pas abattre (ni dévorer) le dernier « super-héros » entreprend un ravitaillement urgent (la bière bien entendu) et ceci au bar Winchester (cf. le film d’Edgar Wright « Shaun of the dead » avec Simon Pegg). Quant à trouver un lieu de refuge il est évident que Deadpool rejettera l’idée de s’établir dans une prison (celle de Walking Dead).
Parsemé d’allusions (celle à Burgess Meredith évoque un épisode de « Twilight zone ») cette mini-série allie avec efficacité l’horreur à l’humour noir.

Damien Dhondt

Scénario : Cullenn Bunn & Duane Swierczynski, Dessin : Ramon Rosanas & Philip Bond , Couleurs : Lee Loughridge _ Traduction : Makma / Ben KG, Lettrage : Laurence Hingray & Christophe Semal _ Deadpool La nuit des morts vivants _ Épisodes originaux : Night of the Living Deadpool 1 à 4, Deadpool (vol 3) 25 _ Edition : Panini Comics, collection : Marvel Dark _ novembre 2014 _ Inédit, moyen format, 112 pages couleurs _ 13 euros



Retour au sommaire