SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No102
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - DVD -  S à Z -  Scorcher (Second impact, 2002)
"Scorcher (Second impact, 2002) "
de James Seale

Film catastrophe américain de James Seale

- Nous sommes face à une catastrophe naturelle d’envergure planétaire.

Les tests nucléaires souterrains effectués par la Chine populaire ont affecté la stabilité de l’écorce terrestre. Dans quelques jours le mouvement de la plaque tectonique du Pacifique anéantira toute vie sur Terre. Aussi sous les indications des scientifiques Sallin (John Rhys-Davies) & Mc Grath (Tamara Davies) le président des USA (Rutger Hauer) envoie-t-il le colonel Ryan Becket (Mark Dacascos) faire sauter une bombe nucléaire dans le sous-sol de la ville de Los Angeles pour stopper la progression des plaques tectoniques.
Si la ville a été théoriquement évacuée des pillards sont à l’œuvre et Beckett ignore que sa fille est restée à Los Angeles prisonnière d’un fou mystique.
L’idée de base aurait pu être originale. Or elle ressemble un peu...beaucoup au scénario du film d’Andrew Marton « Quand la Terre s’entrouvrira » (« Crack in the World ») de 1965.
Pour agrémenter l’histoire a été greffé l’opposition père/fille : celle des Becket, mais aussi celle Sallin/ Mc Grath (en fait père et fille qui trouvent régulièrement le moyen de se disputer alors que la fin du monde approche).
On trouve également un agent spécial (Mark Rolston) dont la mission consiste à assister (surveiller) Beckett.
Il est vrai qu’un officier qui drague la femme du président des États-Unis ou qui assomme une scientifique qui veut absolument descendre d’une voiture en pleine éruption volcanique ne peut être considéré comme fillable à 100 %.
Le mixage film d’action/ catastrophe est une réussite. On peut cependant s’interroger sur les motivations de l’agent spécial Kellaway : haine pathologique envers Beckett ? obéissance aux ordres ? volonté de s’emparer d’une arme nucléaire ?
Le budget des effets spéciaux est visiblement limité mais suffisant. Or une séquence fait intervenir deux hélicoptères qui devraient représenter un coût élevé. Je soupçonne cette scène d’avoir été empruntée à un autre film, peut-être " Tonnerre de Feu" (1983)

Damien Dhondt

Réalisateur : James Seale
Scénario : Steve Latshaw & Rebecca Morrison
Editeur : Zone 2
Format : 16/9 comp. 4/3
Nombre de disques : 1
Durée : 90 mm
Sortie : 2007
Son : 2.0 VOSTF & VF



Retour au sommaire