SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No102
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  Sarah 1 : Les ombres

"Sarah 1 : Les ombres " de Salamanca de Christophe Bec

- C’est pas un animal, c’est un meurtre. C’est ce qu’a révélé l’autopsie : les traces de morsure ne sont pas celles d’un cougar ou d’un ours, mais elles ont bien la taille d’une mâchoire humaine.

Une créature aux yeux rouges observe l’arrivée de Sarah et de David dans leur nouvelle demeure : une maison à l’écart de la ville forestière de Salamanca.
L’accueil des habitants n’est guère aimable et les voisins immédiats assez étranges (l’épouse obèse reste avachi devant la télévision, tandis que son mari dépèce des ragondins). Et qui a saccagé la cuisine ?
Pendant ce temps des garde-forestiers découvrent à proximité un corps humain déchiqueté, en apparence par un fauve.
Ayant subi un important traumatisme dans son enfance Sarah a choisi de démarrer une nouvelle existence en dehors de la ville.
Cependant on peut s’étonner que Sarah dans un environnement naturel et humain visiblement hostile accepte de rester seule, de s’aventurer dans la nature, d’espionner ses voisins et d’explorer les mystérieuses galeries souterraines situées sous sa maison.
Son comportement n’est guère rationnel. Mais très vite l’explication apparaît et repose sur la folie. Car Sarah est schizophrène. Ses voix intérieures la poussent en avant vers le danger.
Les auteurs ont réussi à élaborer une ambiance angoissante en utilisant des méthodes diverses. Alors que plusieurs pages se déroulent sans dialogues d’autres révèlent des informations fragmentaires comme lorsqu’un garde-forestier surprend son collègue regretter au téléphone que la génération précédente n’ait pas procédé à une extermination.
De même Sarah observe une école délabrée et demande où étudient désormais les enfants de Salamanca. Elle n’obtiendra pas de réponse.
À mi-chemin entre fantastique et thriller cette série (interrompue chez Dupuis) a été reprise par les Humanoïdes Associés. Elle bénéficie d’une héroïne à la fois fragile et inquiétante qui est confrontée au danger extérieur, à moins que seuls ses démons intérieurs soient en cause.

Damien Dhondt

Scénario : Christophe Bec, Dessin : Stefano Raffaele _ Sarah tome 1 : Les ombres de Salamanca _ Edition Humanoïdes Associés _ mai 2013 _ Réédition, grand format, 64 pages couleurs _ 13,10 euros



Retour au sommaire