SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No105
105
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Livres -  M - R -  Péplum



"Péplum "
de
Amélie Nothomb

Editeur :
Livre de poche
 

"Péplum "
de Amélie Nothomb



Le feu est une force aussi aveugle que le temps : l’un et l’autre ne se préoccupent pas de savoir si ce qu’ils détruisent est un joyau de l’histoire de l’art ou une œuvre de troisième zone. Et à Alexandrie l’incendie n’a pas joué au critique littéraire. Alors, expliquez-moi pourquoi le Temps a eu le bon goût d’épargner Pompéi.

79 après Jésus-Christ : le Vésuve ensevelit la ville romaine de Pompéi préservant pendant des siècles les splendeurs de l’art antique.
27 mai 2580 une dénommée A. N., écrivain belge née au XX° siècle, se retrouve en présence du dénommé Celsius (scientifique au QI de 199 devant sa haute position sociale à son haut coefficient esthétique).
La rencontre avec ces deux individus au caractère entier s’explique par le biais d’un voyage temporel. Kidnappée à son époque la compatriote de Simenon a commis l’erreur d’émettre ouvertement une hypothèse « Cherchez à qui le crime profite. L’ensevelissement de Pompéi sous les cendres du Vésuve, en 79 après Jésus-Christ, a été le plus beau cadeau qui ait été offert aux archéologues. A votre avis, qui a fait le coup ? » .
Afin d’éviter que cette idée (pas si saugrenue que ça) se propage les hommes du futur (responsables entre autres de l’éruption du Vésuve) ont décidé d’effectuer un kidnapping dans le temps.
C’est ainsi que les contemporains d’A.N. se voient privé d’un écrivain des plus original tandis qu’un homme du futur découvre le malheur d’être devenu le geôlier de la redoutable A. N.
Car on a beau avoir été arraché à son époque et mis au secret au XXVI° siècle il reste à la captive temporelle la possibilité d’effectuer un duel verbal avec son gardien.
Et peu à peu la détenue découvre par l’intermédiaire de ces incessants dialogues la disparition des Suédois, de même que celle du bétail (remplacé il est vrai par les baleines qui fournissent du lait en abondance). Quant aux volailles elles ont laissé la place aux autruches qui ne peuvent s’enfouir la tête dans le sable, puisqu’elles sont élevées sur du béton (qui d’ailleurs est virtuel).
De plus le pouvoir en place repose sur l’oligarchie de l’énergie. La quête de l’énergie a d’ailleurs entraîné l’implantation d’un dispositif chez les femmes dotées d’un esprit civique. C’est ainsi que l’énergie des orgasmes féminins est redistribué pour le plus grand bénéfice de la collectivité.
Cet ouvrage de science-fiction rédigé par un auteur qui affirme ne pas écrire de science-fiction repose pour l’essentiel sur un dialogue des plus dynamiques entre deux antagonistes.
Instructif et distrayant. Note pour plus tard : établir une analyse psychologique de l’auteur de « Stupeur et tremblements » détruisant le symbole national japonais alias le mont Fuji et sur un auteur francophone organisant le suicide collectif des membres de l’académie française.

Damien Dhondt

Auteur : Amélie Nothomb _ Péplum _ Edition Livre de poche _ septembre 1998 _ Réédition, poche, 153 pages _ 4,85 euros






Retour au sommaire