SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No102
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  Lady Death 1

"Lady Death 1 " de Brian Pulido, Mike Wolfer & Marcelo Mueller

-  Aucun de nous n’a jamais survécu à un voyage chez les vivants.

1351 : dans le royaume d’Aragon en Espagne des cannibales subissent l’assaut d’une bande de mercenaires. Parmi ces derniers se trouve Illadra. Cette jeune femme aux cheveux blancs manie avec dextérité ses poignards malgré son amnésie.
Aux Enfers une grande partie de la population démoniaque regrette la disparition de Lady Death. Son trône a été usurpé par la Reine Dath qui a exilé sa rivale dans le monde des vivants.
Alors que la Reine Dath traque les rebelles au sein du Royaume des profondeurs elle envoie également sur Terre un loup-garou pour éliminer Illadra. Celle qui porta autrefois le nom de Lady Death recherche différentes parties de son âme dispersée aux quatre coins du globe.
De l’Europe se relevant de la peste noire à la chaleur écrasante du désert d’Arabie, de la Chine des royaumes combattants au sommet de l’Himalaya et jusque dans la jungle africaine le chemin de Lady Death est celui de la mort. Aux combats contre les hommes succèdent des affrontements avec des créatures, tandis que ses amis meurent.
Le dessin de Mueller sert en scénario exemplaire, principalement sur le plan du découpage. On observe ainsi en parallèle les activités des deux rivales.
En ce qui concerne l’identité de la reine Dath portant un masque on pouvait deviner son identité, par contre en ce qui concerne celle de Tormina (l’âme damnée de la reine) elle constitue une surprise et une réussite.

Damien Dhondt

Scénario : Brian Pulido & Mike Wolfer, Dessin : Marcelo Mueller, Couleurs : Digikore Studios, Couverture : Garrie Gastonny_ Lady Death tome 1 _ Traduction : Yoann Boisseau _ Edition French Eyes _ août 2013 _ Inédit, moyen format, 160 pages couleurs _ 15,90 euros



Retour au sommaire