SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No102
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  WW 2.2 L’autre deuxième guerre mondiale 6 : Chien jaune

"WW 2.2 L’autre deuxième guerre mondiale 6 : Chien jaune " de Hunert & Etienne Le Roux

Fin mars, la population de l’ancienne capitale se soulève et massacre occidentaux et Japonais, qui se réfugient dans un réduit défensif tandis que la ville ouvre grand ses portes à Mao qui, en avril 1943, fait un discours magistral depuis la porte Tian’anmen.

Dans cette uchronie l’assassinat d’Hitler a permis la poursuite du pacte germano-soviétique. Aussi les Japonais en guerre contre les communistes chinois et l’URSS ont renoncé à s’allier aux Allemands.
L’alliance de l’armée impériale japonaise avec les forces armées américaines entraine la mutation à Pékin du lieutenant Matthew Hayward en tant que traducteur.
Ayant étudié la civilisation orientale à l’université de Yale il découvre avec émerveillement le spectacle de cette cité millénaire. Puis vient la rencontre avec les alliés japonais férus du remarquable code du Bushido.
Hélas les exécutions sommaires de prisonniers entraînent une réaction de la population locale. Les rares Américains présents sur place subissent la même haine que leurs alliés japonais.
Provisoirement rescapé Hayward demande au général Nakajima pourquoi les forces japonaises ne se replient pas. La réponse est évidente : « L’armée impériale ne se replie pas. Elle vainc ou meurt avec joie pour l’empereur ».
Une contre-attaque japonaise soulage les défenseurs et permet à Nakajima d’exercer toute l’autorité japonaise et ceci avec discipline : pillage organisé, population transformée en esclaves ou en « femmes de réconfort », massacre des « inutiles » (hommes ou femmes incapables d’apporter leur « contribution » à la gloire de l’empereur, ainsi que les enfants).
Devant cette manifestation inattendue du militarisme japonais Hayward proteste avec toute la fermeté que se doit d’exprimer un défenseur de la civilisation américaine. Et c’est ainsi qu’il découvre de nouveaux aspects du comportement de ses alliés : humiliations, torture, mutilations, cette fois-ci infligés sur sa personne.
Les allusions sont nombreuses. Ainsi le Général Nakajima présent dans cet album est certainement le Général Kesago Nakajima qui participa au massacre de Nankin (1).
De même lorsque des civils japonais se suicident en se jetant dans le vide pour échapper aux Chinois cela rappelle les 8 000 civils japonais qui se suicidèrent en se jetant du haut des falaises lors de la bataille de Saipan (2).
Dans cette guerre mondiale uchronique où les Japonais ont remplacé les Soviétiques dans le rôle d’allié des États-Unis la volonté de l’administration américaine d’étouffer les évènements est similaire à celle qu’elle pratiqua dans notre réalité lorsqu’elle décida de ne pas tenir compte du massacre de Katyn (3)
- Nous faisons en sorte de ne pas voir parce que nous avons besoin d’eux
- Mais c’est immoral !
- C’est la guerre.

(1) Plusieurs centaines de milliers de morts en 1937
(2) 1944
(3) L’élimination de plusieurs milliers d’officiers polonais par les Russes en 1940. Le capitaine américain Earle qui insistait pour révéler le rôle des Soviétiques dans ce massacre fut muté aux îles Samoa par le président Rossevelt

Damien Dhondt

Scénario : Hubert, Dessin : Etienne Le Roux, Couleur : Vincent Froissard _ WW2.2 L’autre deuxième guerre mondiale, tome 6 : Chien jaune _ Edition Dargaud _ septembre 2013 _ Inédit, grand format, 56 pages couleurs _ 13,99 euros



Retour au sommaire