SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No102
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  Thor Season One

"Thor Season One " de Matthew Sturges & Pepe Larraz

-  Mort à Asgard !

Le bannissement de Thor sur Terre a été causée par une ruse de son frère Loki et la colère d’Odin dieu des Ases et créateur de toutes choses.
C’est au cours d’un séjour en Norvège que le Docteur Donald Blake prit conscience de sa double nature. Lorsqu’il prend l’apparence d’un dieu scandinave il se retrouve doté d’une force surhumaine et de superpouvoirs démesurés dignes d’un dieu. L’explication est évidente : il a été exposé aux radiations cosmiques comme pour les Quatre Fantastiques.
L’autre explication serait que le Docteur Blake aurait été créé par Odin pour enseigner à son fils rebelle l’humilité. Mais Blake se refuse à cette possibilité, car en ce cas son existence elle-même correspondrait à un mensonge.
Dans la lointaine année 1962 deux géants des comics nommés Stan Lee et Jack Kirby créèrent un super-héros issu de la mythologie scandinave. Un demi-siècle plus tard le Marvel Comics Group décida une modernisation des origines de Thor.
Dans ce Graphic Novel l’accent est mis sur les choix. Ainsi Thor doit décider de protéger la Terre ou Asgard et ceci alors que Blake et Thor se disputent le contrôle de leur destinée. Parallèlement la guerrière Sif a perçu la double nature de Loki qui dissimule en lui une part d’ombre et elle l’implore de choisir le bien. Pour Loki le choix est vite fait.
La modernisation est efficace comme lorsque Thor précise à des journalistes qu’il n’utilise pas internet : « On m’a dit que c’était une grande boîte remplie de chatons. Je n’en vois pas l’utilité. »
Le dessin se révèle sobre et réaliste. De ce fait la représentation d’Asgard correspond à un contexte moyenâgeux. Or certains lecteurs se souviendront des splendides architectures dessinées en son temps par Jack Kirby.
Plus concrètement c’est Loki qui émettra une réflexion pleine de bon sens quant à l’identité terrestre de son cher frère :
-  « Donald » ce n’est pas un nom qui inspire la peur dans l’âme d’un guerrier.

Damien Dhondt

Scénario : Matthew Sturges, Dessin : Pepe Larraz , Couleurs : Wil Quintana Traduction : Thomas Davier, Lettrage : Ram, Couverture : Julien Totino Tedesco _ Thor Season One _ Edition : Panini Comics, collection : 100 % Marvel _ octobre 2013 _ Inédit, moyen format, 112 pages couleurs _ 12 euros



Retour au sommaire