SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No102
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  Cryozone

"Cryozone " de Thierry Cailleteau & Denis Bajram

-  Nous n’ignorions pas les effets secondaires fatals du CM-661, en cas de réveil d’urgence des sujets cryogénisés...nous leur avions même doné un nom : le syndrome Z !

31 décembre 2059 : le vaisseau spatial de colonisation « Neil Alden Armstrong » poursuit sa route vers 51 Pegasi (1). Sur les 10 000 passagers et membres d’équipage seuls 400 sont éveillés. Les autres demeurent en sommeil cryogénique grace au produit CM-661 de la firme Cryotek. Or une catastrophe provoque le réveil d’urgence des hibernés. À cette occasion les 400 personnes éveillées découvrent l’effet secondaire du CM-661, lorsque le protocole de réveil n’est pas respecté. La régénération de cellules s’effectue, mais empêche un transport d’oxygène suffisant par le sang. De ce fait le cerveau ne permet que des réactions primaires (faim ou agressivité). Autrement dit : zombies !
Bref 400 vivants se retrouvent face à 9 600 zombies et ceci à bord d’un espace clos et à des années lumières de tout secours.
Alors que les rescapés (de moins en moins nombreux) cherchent à se défendre et à s’organiser le représentant de Cryotek à bord contribue à saboter toutes leurs tentatives, afin de préserver la puissance économique de sa firme.
Le mythe du zombie a été efficacement transposé dans un contexte de science-fiction (l’antigravité réduisant l’efficacité des armes de feu dont le recul projette en arrière ses utilisateurs).
Dans un autre registre le scénariste s’est avisé que l’immortalité (procurée par un traitement régulier) procure un moyen de contrôle politique sur les dirigeants et ce n’est pas Julius Stileman (2) qui va me contredire.

(1) Système stellaire où fut découvert en 1995 (1 an avant la parution de la BD) la première exoplanète. Curieusement elle se situe à 48 années lumières de la Terre. Or le vaisseau spatial Neil Alden Armstrong » est censé pouvoir effectuer le voyage en vingt ans, alors que visiblement sa vitesse reste inférieure à celle de la lumière.

(2) Scientifique ayant élaboré un traitement de rajeunissement réversible qu’il réserve aux plus grandes fortune s du monde dans la BD « Dallas Barr ». Inspiré du roman de Joe Haldeman « Immortalité à vendre » le premier tome de cette BD (éd. Dupuis, puis Lombard) réalisée par Marvano est paru en 1996, soit la même année que la première parution de Cryozone

Damien Dhondt

Scénario : Thierry Cailleteau, Dessin : Denis Bajram, Couleurs : Florence Breton _ Cryozone intégrale _ Edition Delcourt, collection Neopolis _ 2005 _ Inédit, grand format, 100 pages couleurs _ 22,95 euros



Retour au sommaire