SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No102
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  Universal War One

"Universal War One " de Denis Bajram

- Ok ! Escadrille Purgatory ! Go !

2998, alors que sur Terre on s’apprête à célébrer le centenaire de la Station Spatiale Internationale, la III° Flotte spatiale terrestre cherche à percer le Mur.
Sur Terre il dissimule les étoiles sur un tiers du ciel. D’après les estimations il s’agit d’une sphère de 3 millions de kilomètres dont le centre se situerait sur le satellite colonial Obéron en orbite autour d’Uranus.
Alors que sont soupçonnées les C.I.C. (Compagnie Industrielle de Colonisation) l’escadrille Purgatory dépendant de la 3° Flotte prend des initiatives pour percer le mystère du Mur.
Il est vrai que ses membres sont pour l’essentiel constitués d’officiers en attente de jugement en cour martiale. Compétents, mais souffrant de pulsions diverses allant de la violence à l’héroïsme absurde, ils vont déclencher une cascade d’évènements qui va les emmener à pénétrer à l’intérieur du mur. Mais ce voyage dans l’espace va s’accompagner d’un voyage temporel.
Or si le voyage dans le passé va leur donner la possibilité d’éviter une catastrophe à l’échelle de l’humanité la possibilité d’un paradoxe temporel risque d’entrainer la destruction de l’univers.
Alors que certains réagissent froidement d’autres refusent de laisser mourir un ami pour éviter le paradoxe temporel.
Mais peut-on réellement modifier les évènements ? En tout cas les membres de Purgatory de moins en moins nombreux tentent le tout pour le tout passant dans la clandestinité, retournant sur Terre où ils tombent en extase devant le spectacle de la planète. Ils arpentent les rues de New York devenue capitale de la Terre, où le piratage informatique est puni de mort et où (tragédie ultime) les Mac Donald appartiennent à une chaine de restaurant gastronomique.
Entrecoupé de citations de la « Bible de Canaan » (dont le sens apparaitra à la fin du 1° cycle) et parsemé de références bibliques et d’interrogations (Caïn doit-il sauver Abel ou le tuer pour sauver le monde ?) ce premier volet de la guerre universelle se révèle riche en personnages complexes et en potentiel dramatique.

Damien Dhondt

Scénario, Dessin & Couleurs : Denis Bajram _ UNIVERSAL WAR ONE _ Edition Soleil _ octobre 2010 _ Réédition, grand format, 290 pages couleurs _ 70,40 euros

Lire l’interview de l’auteur ici :
http://www.sfmag.net/article.php3?id_article=10715



Retour au sommaire