SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No105
105
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Livres -  M - R -  Le Mercenaire



"Le Mercenaire "
de
Mack Reynolds

Editeur :
Le passager clandestin
 

"Le Mercenaire "
de Mack Reynolds



Si là-bas, à Little Big Horn, la télé avait cadré Joe Mauser, il aurait fait sensation pendant au moins un mois auprès des fans, avec tout ce que cela signifie. Or il n’y avait pas d’équipe de télé à moins d’un kilomètre.

Le procès entre les Transports Aspirotube et la compagnie Aéroglisseur est sur le point de débuter. Les deux armées privées sont en train de se constituer. Or les finances d’Aspirotube ne lui permettent pas d’offrir une solde égale à celle proposée par sa rivale. De ce fait rares sont les militaires de qualité qui sont venus s’engager dans leurs rangs. Curieusement un officier s’est présenté : le capitaine Mauser affirme même qu’il est possible de gagner.
Né dans la classe semi-inférieure Mauser est devenu semi-intermédiaire grâce à ses exploits sur les nombreux champs de bataille de l’Amérique. Bien entendu les lois lui interdisent d’accéder à la classe sociale de Supérieur.
Dans cette Amérique futuriste (la nouvelle date de 1962) l’ascension sociale est déterminée par la naissance. Il est possible de progresser par le travail et le talent. Or l’automatisation des moyens de production engendre le « chômage technologique ». L’inactivité est comblée par les conflits armés auxquels se livrent les multinationales. Cela procure un emploi temporaire à certains inactifs et un spectacle pour toute la population.
Ces modernes jeux du cirque incluent une règle absolue : l’armement doit être antérieur à celui de l’année 1900.
Le progrès technologique et l’évolution économique ayant conduit à cette succession de mini-guerres civiles légalisées est parfaitement argumenté.
Posant un regard cynique, mais réaliste sur la société humaine Mark Reynolds a imaginé un substitut au désœuvrement collectif. L’aspiration de l’être humain à la guerre trouve ici une canalisation de son agressivité.

Damien Dhondt

Auteur : Mack Reynolds, Couverture : Xavier Sébillotte _ Le Mercenaire _ Edition Le passager clandestin, collection dyschroniques _ janvier 2013 _ Réédition, poche, 140 pages _ 8 euros






Retour au sommaire