SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No102
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  WW 2.2 L’autre deuxième guerre mondiale 3 : Secret service

"WW 2.2 L’autre deuxième guerre mondiale 3 : Secret service " de Mathieu Gabella, David Chauvel & Vincent Cara

- Il faut que les Communistes tuent Roosevelt... la mort d’un symbole, d’un héros, déclenchera l’entrée en guerre des USA.

1941 : la mort d’Adolf Hitler a empêché la rupture du pacte germano-soviétique. Par conséquent Staline reste l’allié de l’Allemagne nazie. Winston Churchill est inquiet. Le conflit s’éternise. De ce fait son pays et l’allié français s’épuisent peu à peu, alors que la Luftwaffe bombarde régulièrement les villes anglaises durant la nuit. Le seul atout de l’Angleterre réside dans la fameuse machine de décryptage Enigma. Grace à sa possession et à la science d’Alan Turing la plupart des messages chiffrés allemands sont décryptés. Seulement voilà, il faut éviter que les Allemands ne soupçonnent que leurs ordres secrets soient connus de leurs adversaires. Aussi les informations ainsi recueillies ne sont-elles utilisées qu’avec parcimonie. Ainsi le raid aérien qui a dévasté la ville de Coventry aurait pu être contré efficacement, mais les Allemands auraient pu alors comprendre. Le sacrifice des victimes civiles était donc nécessaire pour Churchill.
Cependant cela ne suffira pas. Seule une intervention des USA dans le conflit permettrait de stopper la progression de l’Allemagne et de ses alliés. Or le peuple américain demeure dans sa majorité isolationniste. Cependant que se passerait-il si le président américain était assassiné ? Par des agents allemands ? Mieux : par leurs alliés les communistes russes. De plus cela débarrasserait l’Angleterre d’un chef d’État anticolonialiste qui ne songe qu’à démembrer les empires coloniaux européens, dont celui de Britannia !
Aussi Winston Churchill charge-t-il son ami Henry, membre des services secrets de sa Majesté de lui trouver un assassin russe pour remplir cette mission. Aussitôt Henry s’envole vers la Russie où il s’adresse à ses homologues russes. Pour leur demander d’assassiner Roosevelt ? Pas du tout, il leur présente le plus grand secret de Grande-Bretagne.
À Londres on s’avise qu’Henry a « emprunté » une machine Enigma (dont il n’était pas censé connaître l’existence !). Comment un fidèle serviteur de l’Angleterre pourrait-il réaliser une telle traîtrise ? Puis on s’avise que ce brillant officier britannique a vu sa carrière stoppée il y a vingt ans après qu’il ait épousé une Égyptienne. Or sa femme est décédée lors d’une « opération de maintien de l’ordre » réalisée par l’Armée britannique. Quant à sa fille, son seul enfant, elle est morte lors du bombardement de Coventry, un bombardement permis par Winston Churchill !
Le volet d’espionnage de cette uchronie se révèle spectaculaire sur le plan scénaristique. La manipulation et la désinformation sont à l’œuvre. En prime, l’apparition inattendue de personnages historiques procure à l’intrigue des rebondissements des plus spectaculaires.

Damien Dhondt

Scénario : Mathieu Gabella, Dessin : Vincent Cara _ WW2.2 L’autre deuxième guerre mondiale, tome 3 : Secret Service _ Edition Dargaud _ janvier 2013 _ Inédit, grand format, 56 pages couleurs _ 13,99 euros



Retour au sommaire