SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No102
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  Accords parfaits

"Accords parfaits " de Natsuki Takaya

Il était une fois dans un lointain royaume une princesse prénommée "Blanche neige" pour sa beauté d’une pureté floconneuse. Hélas...la donzelle était aussi dotée d’un effroyable caractère que subissait jour après jour le personnel de son château . Ceci lui valut le surnom de "princesse des ténèbres".

La mangaka à qui on doit "Fruits baskets", nous offre cinq courts récits où le shojo classique rivalise avec le fantastique.

Accord parfait

La taciturne Takahashi est perplexe pour deux raisons. Outre la présence de traces de pieds au plafond il ne sait comment aider la triste Anzu, victime des brimades de ses camarades.

Ding Dong

Après la mort de son père Chisato s’interroge. Sa trop jeune belle-mère ne souhaitera pas refaire sa vie en l’abandonnant ?

La voix de mon coeur

Virtuose du violon Shu subit la jalousie de ses ainés. Sa vie qui allie musique et affrontement voit sa monotonie rompue par la rencontre avec Futaba une altiste.

Double jeu

Suguru, concepteur d’art déco a la surprise de recevoir la visite de la belle-fille de son frère. Que vient-elle faire ici ? la réponse de l’adolescente est claire : "Oui, j’ai fugué et alors ?

La princesse des ténèbres

Les ingrédients du conte de fées sont connus depuis longtemps : une princesse, une belle-mère et un prince charmant ( qui n’a plus de cigarettes).
On peut y ajouter un miroir magique acheté par correspondance, un tueur à gages déguisé en chasseur et un assassin déguisé en marchand de pommes.
Cela rappelle quelque chose ? Bien sur, car les personnages ont le même aspect que ceux du manga "Ceux qui ont des ailes" du même auteur.

La dérision voisine avec le shojo sentimental et la présentation de l’ijime ( pratique japonaise visant à la persécution d’un individu par le groupe et dont furent victimes certaines des héroïnes de "Fruits baskets")

Damien Dhondt

Scénario & Dessin : Natsuki Takaya _ Accords parfaits _ Traduction : Victoria-Tom & Nathalie Bourgon, Adaptation graphique : Erwan Charlès _ Edition Delcourt, collection : Akata _ Août 2007 _ Inédit, poche, sens de lecture japonais, 224 pages noir & blanc _ 6,99 euros



Retour au sommaire