SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No104
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Livres -  S - Z -  Space opéra



"Space opéra "
de
Jack Vance

Editeur :
Folio SF
 

"Space opéra "
de Jack Vance



Dyrus Boltzen se dirigea vers l’entrée, regarda à l’intérieur. Il sortit lentement à reculons. Il se tourna vers Dame Isabel, une série d’expressions effarées se succédant sur sa figure.
- Votre public, dit-il d’une voix altérée, se compose des sauvages...les bannis psychotiques qui terrifient les Géants Royaux.

Roger Wool neveu et parasite officiel de Dame Isabel Grayce ( secrétaire-trésorière de la Ligue de l’Opéra) est quelque peu préoccupé.
Sa tante vient d’organiser la représentation de la Neuvième Compagnie, une troupe d’opéra originaire de la planète Rlaru. Les représentations ont connu un grand succès. Cependant certains se sont avisés que personne n’avait jamais entendu parler de la planète Rlaru. De plus les artistes extraterrestres ressemblent beaucoup à des humains d’où des soupçons légitimes d’imposture.
La Neuvième Compagnie s’étant volatilisée la suspicion prend de l’ampleur. Estimant son honneur en jeu Dame Grayce décide d’organiser un échange culturel avec la planète Rlaru. Une troupe d’opéra va donc se diriger vers la planète tout en procédant à des représentations artistiques au cours des escales sur des mondes plus ou moins explorés et où la sécurité est théoriquement assurée.
Visiblement inquiet pour son héritage Roger a décidé de l’accompagner en tant que chroniqueur officiel et ceci en compagnie de sa secrétaire...D’où une interrogation de sa tante : "Quelle secrétaire ?!!!" En fait il s’agit de Madoc Roswyn sa fiancée qu’il va bientôt épouser et qu’il a rencontré pour la première fois il y a deux jours.
Suite à l’opposition de Dame Grayce, Madoc Roswyn embarquera donc clandestinement à bord du vaisseau spatial. Il est bien entendu qu’elle est poussée par l’amour qu’elle éprouve pour Roger et absolument pas parcequ’elle dissimule un but secret ( toute ressemblance entre Madoc Roswyn de "Space Opéra" et demoiselle Blanche-Asterle des "Baladins de la Planète géante" est évidemment purement fortuite).
Ouvrage de commande "Space Opéra" joue sur la similitude de nom entre le sujet et le thème classique de la science-fiction spatiale. C’est ainsi que les oeuvres de Beethowen, Mozart, Rossini, Wagner, Strauss, Verdi, Debussy et Offenbach sont présentées à des oreilles aliens avec des résultats variés, mais toujours inattendus.
Entre crissements de dents et fuites précipitées les artistes et membres d’équipage découvrent les effets de l’incompréhension culturelle.
Si l’humour répond présent on ne peut guère parler d’héroïsme chez les "héros", tout au plus de l’inconscience manifeste. Certains mystères resteront inexpliqués, sans doute suite un sursaut de réalisme des protagonistes qui considèrent qu’il existe des planètes où il ne vaut mieux pas s’attarder, même pour des raisons artistiques.

Damien Dhondt

Auteur : Jack Vance _ Space Opéra ( 1965) _ Traduction : Arlette Rosenblum _ Édition Gallimard, collection Folio SF _ 2003 _ Réédition, poche, 275 pages _ 6,50 euros






Retour au sommaire