SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No105
105
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Livres -  G - L -  Libertinage fatal



"Libertinage fatal "
de
Charlaine Harris

Editeur :
J’ai Lu
 

"Libertinage fatal "
de Charlaine Harris



Présentation de l’éditeur

« Sur la route ce matin, j’ai bien vu que le paysage était différent. Si j’avais été plus distraite, moins curieuse, si je ne m’étais pas arrêtée pour en avoir le cœur net, eh bien, je n’aurais pas découvert ma cliente Deedra Dean assassinée dans sa voiture.

À Shakespeare, la même question flotte sur toutes les lèvres : Qui a bien pu faire ça ? Compte tenu des mœurs légères de Deedra, j’aime autant vous dire que la liste des suspects est longue comme le bras !

Mais une femme de ménage n’est-elle pas la personne idéale pour remettre un peu d’ordre dans les affaires des gens... même après leur mort ? »

Avis de Valérie

Quatrième et avant-dernier tome de la série de Lily Bard, il nous est difficile de penser que bientôt nous ne pourrons plus entrer dans la routine quotidienne de la jeune femme.

Lily s’est installée dans la petite ville de Shakespeare (Arkansas) après avoir subi un viol collectif. Notez que ces mots ne décrivent pas l’horreur de ce qu’elle a réellement vécue mais le lecteur, tout comme les habitants et les clients de Lily découvrent les conséquences psychologiques au fur et à mesure qu’elle s’insère dans leurs vies !

Au fur et à mesure des tomes, nous voyons que Lily s’attache à cette vie qu’elle a réussie à cadrer et maîtriser comme la plupart de ses peurs. Son affection envers Jack la fragilise tout comme la rend plus "humaine". Et Jack semble vouloir faire durer cette relation bancale par nature.

Puis, Lily tombe sur le corps de sa voisine et cliente, Deedra, mis en scène d’une manière obscène dans sa voiture, à peine dissimulée dans les bois aux alentours de Shakespeare.

L’enquête s’annonce difficile car Deedra situait l’estime de soi au niveau de ses organes génitaux et peu d’hommes - pour ne pas dire aucun - n’a tenté de relever cette limite. Mais la jeune femme faisait également partie d’une des familles les plus prospères de la ville et l’argent peut également être un motif pour son meurtre.

Bien sûr choquée, Lily ne va plus s’arrêter de remuer tous les éléments qu’elle découvre, et son boulot de femme de ménage lui permet d’entendre des secrets de famille qu’on ne confie à personne d’autres.

L’intrigue est encore plus fouillée que d’habitude, et elle semble insoluble... si ce n’était le petit détail qui chiffonnait Lily depuis le départ ! De plus, elle est perturbée par un sentiment de solitude qu’elle a pourtant recherchée, mais que les absences de Jack semblent faire naître des angoisses nouvelles.

Encore une belle réussite qui mêle tous les personnages déjà rencontrés ainsi que certains qu’on ne connaissait pas encore. Lily Bard s’aperçoit que la ville qu’elle a choisi pour se cacher fait maintenant partie d’elle au point où imaginer en partir évoque une déchirure...

Au final, nous sommes partagés entre vite lire le prochain tome, mais ne vouloir que jamais s’arrêtent nos intrusions dans l’Arkansas !

Fiche Technique

Format : poche
Pages : 250
Editeur : J’ai lu
Sortie : 13 février 2013
Prix : 8,90 €






Retour au sommaire