SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No105
105
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - DVD -  G - L -  L’homme aux poings de fer - DVD et BLURAY
"L’homme aux poings de fer - DVD et BLURAY "
de RZA
 


Avec : RZA, Russel Crowe, Lucy Liu...

Nous avons affaire ici à un film de genres (non, le s n’est pas une erreur). Je m’explique : il y a un scénario digne d’un western spaghetti, des combats mis en scène façon film de kung-fu, des personnages qu’on jurerait tout droit sortis d’un comic, un hommage appuyé au cinéma de Tarantino, par le biais d’une musique rappelant certains passages de Kill Bill, et une brochette d’acteurs sentant bon les films d’exploitation des années 70.
Pour son premier passage derrière la caméra, RZA a clairement choisi son modèle, celui avec lequel il a collaboré sur Kill Bill justement, film pour lequel il a signé la musique : Quentin Tarantino. Mais force est de constater que le modèle reste le maître incontesté.
L’histoire se situe dans la chine féodale, plus précisément dans une petite ville, qui est sur le passage d’un convoi d’or. Bien entendu, ce tas d’or va déchaîner les convoitises, et entraîner trahisons et vengeances.
Très honnêtement, ce pitch ne casse pas trois pattes à un canard, mais son traitement est intéressant. En faisant le choix de l’hommage, RZA parvient à se sortir du piège du « déjà-vu », tout en parvenant à conserver à son film une certaine envolée lyrique.
Toutefois, certaines longueurs, et certains passages mal exploités confèrent au long métrage une arythmie qui laisse un petit goût désagréable, gâchant un petit peu le bouquet garni de l’ensemble. Mais cela prouve au moins que le bébé de RZA ne manque pas de saveur.
S’il parvient à esquiver le « déjà-vu », le réalisateur tombe dans l’excès inverse, et on a vraiment du mal à discerner une touche personnelle, une « RZA touch » dans le joyeux bordel qui défile sous nos yeux.
C’est donc un premier essai qui est certes réussi, même s’il manque encore la transformation. La prochaine fois, peut-être...

Note film : 6/10
Date de sortie DVD - BLURAY - VOD : 2 mai 2013.
Son français DTS 5.1 - Format cinéma respecté : 2.35

Luc Bertocci



Retour au sommaire