SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No104
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - DVD -  A - F -  Expendables, Unité Spéciale 2 (Expendables 2) - Edition Blu-ray (France)
"Expendables, Unité Spéciale 2 (Expendables 2) - Edition Blu-ray (France) "
de Simon West
 

Avec Sylvester Stallone, Jason Statham, Dolph Lundgren, Jean-Claude Van Damme, Nan Yu, Arnold Schwarzenegger, Bruce Willis, Chuck Norris, Jet Li, Liam Hemsworth, Randy Couture, Terry Crews.
Warner Home Vidéo

Quel magnifique retour à la vie que celui de Sylvester Stallone ! Celui qui fut une icône du cinéma d’action après son entrée fracassante dans la cour des grands avec son « Rocky » et ce jusqu’à la fin des années 90, après une première résurrection en 93 avec « Cliffhanger », revient depuis six ans, depuis son « Rocky Balboa » comme acteur de premier rang, star d’un certain cinoche, et cartonne là ou d’autres n’y arrivent plus au bout de quelques années. Stallone est redevenu un symbole, une « masse » de muscles doublée d’un excellent acteur (l’Oscar qu’il aurait dû avoir pour « Copland », certainement son plus beau rôle...) et qui a soixante-six ans, en remontre à bien d’autres et confirme qu’il est une des légendes du Septième Art dans certains de ses genres. En pariant sur l’impossible en réunissant tout le gratin du cinéma d’action des années 80-90, associé à une relève plus actuelle - Jason Statham, celui qui y réussit le mieux... - , Stallone a suscité de la méfiance, des railleries, voir même du dédain. Sauf pour tous les fans de ce cinéma-là. Le succès du premier « Expendables » conforta le cinéaste-acteur dans son choix. Logique qu’une suite soit mise en place, laquelle sort aujourd’hui en vidéo. Mais cette fois-ci, Stallone laisse les rênes à un yes-man, Simon West, peaufine un peu plus ses personnages, et lance donc cet « Expendables 2 » avec Schwarzenegger qui s’échauffe avant son grand retour en tête d’affiche, Bruce Willis, Chuck Norris, Dolph Lundgren, et ce cher Jean-Claude Van Damme dans le rôle du méchant de service.
Embauchés pour une mission à priori pas des plus difficiles qui soient, Barney Ross et ses hommes se font prendre dans un traquenard par le chef de terroristes internationaux menés par Vilain (ben oui...). Ce dernier exécute un des hommes de Barney, et laisse la vie à tous les autres. Mais pour Barney, il est hors de question de rentrer au pays sans mener à bien la mission et son nouveau plan, à savoir les chercher, les trouver et les tuer.
Après l’Amérique du Sud, direction l’Europe centrale pour une histoire rocambolesque de vol de plutonium sous la direction d’un Jean-Claude Van Damme qui se la joue bad guy - ce qui lui va plutôt bien - au premier degré. Pour le reste, rien de nouveau, ça castagne, tue dès qu’un flingue est sorti, explose, le tout sous la direction d’un Simon West habitué à ce genre mais qui ne laisse pas non plus la marque de sa « patte » à son film. Par rapport au premier film, l’ensemble y gagne en homogénéité entre les personnages. C’est carré, efficace, super jouissif avec les arrivées des têtes d’affiches (la rencontre avec Norris se joue sur fond de Cobra et de Loup solitaire... les amateurs resitueront les références avec les films visés), complètement fun... Du pur retour à l’action d’il y a trente ans dans laquelle chacun de ces noms officiait avec plus ou moins de succès, pour un résultat vraiment très plaisant.
L’édition Blu-ray livre une copie superbement soignée, tant visuellement que sonore, avec une photo superbe qui met en valeur le choix des extérieurs. Question bonus, pas de grand making-of comme pour le premier. Mais déjà un ensemble de documentaires qui aurait pu être regroupé en un seul documentaire. Dont celui consacré au tournage, avec des interviews de presque tout le monde. Autrement, on trouve surtout un édifiant documentaire sur le cinéma d’action des années 80 où il en ressort que tous les films ont vu des héros inspirés par ... Ronald Reagan ! Autre documentaire assez inintéressant, « Les vrais mercenaires » où ils disent tous que c’est leur devoir... Ouais. Et aussi un documentaire sur les armuriers aux USA : là on rencontre un gars du Nevada qui connait sur le bout des doigts chaque arme - et c’est Randy Couture qui sert de guide... - et qui lâche à un moment donné que l’AK47 est surtout utilisé dans les pays du Tiers-Monde comme la Chine Populaire, la Roumanie, la Hongrie, la Bulgarie, ... Ca promet pour la culture US ! Et voilà, tout est dit : l’un dans l’autre, chaque volet se suffit à lui-même. Mais le pari de Stallone lui, est simplement génial et réussi. Et il tourne le bougre, il tourne...

Note film : 9/10
Blu-ray : copie magnifique, format d’origine 2.35 image 16/9ème compatible 4/3 - Bonus (vostf) : 8/10 : commentaire audio du réalisateur ; scènes coupées ; les Dieux de la Guerre : making-of ; le cinéma d’action des années 80 ; les vrais mercenaires.

St. THIELLEMENT



Retour au sommaire