SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No102
102
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  Nico 1 : Atomium-Express

"Nico 1 : Atomium-Express " de Berthet & Duval


- Le futur ne sera pas tout à fait celui que l’Amérique semblait prévoir.

1947 Staline contre-attaque. Le Président Truman vient d’annoncer au monde que les USA avaient mis la main sur la technologie extraterrestre obtenue lors du crash de Roswell. Mais voici que "le petit père des peuples" révèle l’existence d’une soucoupe volante qui s’est écrasée en Sibérie.
Dès lors la guerre froide se teinte de haute-technologie exotique.
1966 : l’agent Nico de la C.I.A. se rend à Paris pour organiser l’enlèvement du mystérieux milliardaire Max Wonder. Assistée de Steve McQueen elle doit découvrir comment cet industriel a pu développer une technologie révolutionnaire.
Nico est associée aux opérations secrètes depuis la nuit du 4 juillet 1947 où le Club des Cinq (deux garçons, deux filles et un chien...toute ressemblance) effectue leur rencontre du 3° type.
Le point de divergence de cette uchronie se situe dans la décision d’Harry Truman de révéler l’affaire de Roswell et ceci malgré l’opposition d’Eisenhower. Exit donc la théorie du ballon-sonde et place à la réalité. Ceci a permis de faire examiner l’épave du vaisseau spatial par des milliers de scientifiques et de techniciens américains et d’en tirer des produits dérivés. Les bases sous-marines et les voitures volantes sont courantes, ce qui correspond d’ailleurs à la version futuriste de la science-fiction classique.
Ce contexte historique altéré est le cadre d’une aventure d’espionnage faisant intervenir des personnages historiques (tiens..., bonjour, monsieur Fidel Castro) avec une héroïne énigmatique et ignorant son passé.
Le dessin de Berthet adopte un style délibérément rétro et parfaitement adapté. On peut cependant lui signaler que la présence d’AK 47 entre les mains de soldats soviétiques est quelque peu anachronique puisque cette arme n’est entrée en service qu’en 1949. Mais après tout, il s’agit d’une série d’anticipation.

Damien Dhondt

Scénario : Fred Duval , Dessin : Philippe Berthet, Couleurs : Hubert _ Nico tome 1 : Atomium-Express _ Edition Dargaud _ mars 2010 _ Inédit, grand format, 54 pages couleurs _ euros



Retour au sommaire