SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No102
102
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  Little Alice in Wonderland 1 : Run Rabbit, run !

"Little Alice in Wonderland 1 : Run Rabbit, run ! " de Tacito


Allez lapinou, fouille dans ta boîte à malice
T’as bien un plan B pour sauver Alice
Me dis pas que t’es pas outillé
Punaise, c’est clair, tu vas dérouiller !

Pourchassé par les hélicoptères de combat, zigzaguant entre les rafales de mitrailleuse, esquivant les roquettes air-sol le Lapin Blanc fonce vers son objectif. Ouf, il a failli être en retard. Sa mission est capitale : recruter cinq héros issus des univers imaginaires pour libérer Alice.
En effet depuis le coup d’État de la Reine de Coeur "Wonderland" subit la domination du joug capitaliste ( on remarquera parmi les vils investisseurs un dénommé Tony Stark).
Pendant ce temps la secrétaire du directeur de l’agence spatiale des services secrets intersidéraux reçoit pour mission de porter un message ultrasecret à un espion en mission. Après un voyage en moto cosmique elle doit donc utiliser son déguisement. Ce dernier est revêtu dans les toilettes pour hommes (occupées à ce moment-là par un célèbre Vulcain qui en perd sa légendaire sérénité).
C’est donc dans la tenue de Tikky Big Bang l’héroïne intergalactique que la secrétaire bombardée "agent de renseignements" cherche le barbouze à qui elle doit remettre le message. On remarquera que sa tenue fort peu discrète met en avantage sa plastique féminine. Ceci provoque le regard intéressé d’un dénommé Valérian et le regard courroucé d’une certaine Laureline (1).
L’intervention des monstro-tentacules entraîne un repli stratégique de la part de l’héroïne, aidée en cela par le Lapin Blanc. Ce dernier en profite pour faire venir Miss Tikky Big Bang dans le Wonderland où la compétente héroïne sidérale va pouvoir sauver Alice. Quelle héroïne ? Mais elle bien sûr : la célèbre Tikky Big Bang ! ...Mais, c’est un déguisement voyons !...Oups.
Bon, et maintenant qu’est-ce qu’on fait ?
Voici une nouvelle adaptation du roman de Lewis Carroll. Depuis la version horrifique "Resident Evil" nous savions qu’il était possible de s’affranchir de l’atmosphère victorienne.
Un auteur de bande-dessinée ayant débuté sa carrière avec "666" ne pouvait qu’enrichir le thème d’Alice au Pays des Merveilles en procédant à une synthèse efficace de l’irrespect et de la modernité.

(1) Note pour plus tard : établir la liste de toutes les allusions et apparitions surprises de personnages appartenant aux différents univers de l’imaginaire

Damien Dhondt

Scénario & Dessin : Tacito, Couleurs : Antoine Lecocq _ Little Alice in Wonderland 1 : Run Rabbit, run ! _ Edition : Glenat, Collection : Grafica _ septembre 2012 _ Inédit, grand format, 48 pages couleurs _ 13,90 euros



Retour au sommaire