SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No104
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  WW2.2 L’autre deuxième guerre mondiale 1 : La Bataille de Paris

"WW2.2 L’autre deuxième guerre mondiale 1 : La Bataille de Paris " de Chauvel, Bovin & Henninot


- Je m’appelle Georg Elser et le 8 novembre 1939, j’ai tué Adolf Hitler.

8 juillet 1940, le sergent Meunier fait partie de la 36° Compagnie d’Infanterie chargée de défendre Paris. Après l’attentat contre Adolf Hitler Hermann Göring a pris le pouvoir et a poursuivi le conflit. Mais l’attaque-surprise à travers les Ardennes a subi des pluies diluviennes qui ont englué la percée. La surprise ne jouait plus. Cependant les frappes aériennes et la puissance des blindés allemands ont permis de reprendre l’offensive, malgré les deux contre-attaques victorieuses menées par les blindés du général de brigade (à titre provisoire) Charles de Gaulle.
Aujourd’hui il semble que le destin de la France se joue. Aussi pour contrer la puissance des armées nazies il a été décidé d’utiliser la ruse avec Paris comme appât.
Concentré sur le peloton du sergent Meunier l’histoire présente également la réunion des états-majors. On y voit Churchill et De Gaulle se livrer à un duel de citations ( celles du général de Gaulle sont tirées de ses ouvrages "Le Fil de l’épée" et "Vers l’armée de métier"). On remarquera qu’une de ses phrases se termine par "vaste programme" ( Il s’agit visiblement d’une allusion. Dans notre après-guerre ce sera son commentaire lorsqu’un politicien affirmera qu’il faut tuer tous les cons).
Cette uchronie semble reposer sur deux points de divergence par rapport à l’histoire officielle.
L’assassinat d’Hitler est réussi et d’autre part l’offensive surprise allemande dans les Ardennes s’enlise du fait des pluies imprévues. Hermann Göring aurait-il choisi une autre date que le 10 mai 1940 pour lancer son attaque ? Mais on peut aussi envisager que la divergence concerne la météo. Dans notre réalité l’attentat contre Hitler du 8 novembre 1939 a échoué en raison des intempéries. L’explosion programmée s’est bien produite à l’heure prévue. Mais en raison du mauvais temps le retour d’Adolf Hitler en avion a été annulé. Devant prendre le train Hitler a écourté son discours et est parti avant l’explosion.
Si le temps était plus clément la cible principale de Georg Elser a pu rester sur place. De même ici la météo a perturbé l’offensive allemande et a donc atténué l’impact du blitzkrieg. On constate que la contre-offensive blindée du général de Gaulle s’est déroulée sous un ciel gris. De plus, alors la nuit tombe sur Paris, les défenseurs français constatent qu’un épais brouillard se lève...
Tout comme dans la BD "Block 109" de Brugeas et Toulhoat (edition Akileos), l’assassinat d’Hitler après le déclenchement des hostilités est une "fausse-bonne-idée". Dès lors que la Seconde Guerre Mondiale est commencée si le Führer (qui a l’expérience d’un caporal d’infanterie de la 1° guerre mondiale) est éliminé la direction des opérations militaires se retrouve entre les mains de quelqu’un qui ne peut être que plus compétent.
Ce premier tome inaugure une saga de sept tomes. Chaque volet se déroulera dans un lieu différent (Gibraltar, Moscou, Grande-Bretagne, Sicile, Pékin, Peenemünde). Celui consacré à la bataille de Paris est une réussite.

Damien Dhondt

Scénario : Davil Chauvel, Dessin : Hervé Boivin& Éric Henninot, Couleurs : Delf _ WW2.2 L’autre deuxième guerre mondiale, tome 1 : La Bataille de Paris _ Edition Dargaud _ août 2012 _ Inédit, grand format, 64 pages couleurs _ 9,99 euros



Retour au sommaire