SF Mag
Directeur : Alain Pelosato
Toutes les dimensions de l'Imaginaire
ABONNEMENT - BOUTIQUE - INFOSFMAG - Faites un don

ACCUEIL -  CINE -  Zbis -  DVD -  LIVRES -  BD -  DOSSIERS -  INTERVIEWS
E-BOOKS -  TV -  JEUX -  COUV. -  HORS SERIES  -  Nouvelles - 
Numéro 83 de Sfmag
Robocop
Robocop - I Frankenstein
La Belle et la Bête...

  Sommaire - Livres -  Livres Jeunesse -  Animorphs 1 : L’Invasion Publicité



"Animorphs 1 : L’Invasion "
de
K.A. Appelgate

Editeur :
Folio junior
 

"Animorphs 1 : L’Invasion "
de K.A. Appelgate



(JPEG)

-  On file ? On devrait peut-être courir à la maison chercher une caméra. Tu sais ce que ça nous rapporterait, une vidéo d’un véritable OVNI ?
-  Si on file, il pourrait...je ne sais pas, nous désintégrer à coups de fulgurateur, plaisantais-je. Enfin...je crois.
-  Les fulgurateurs, c’est seulement dans Star Trek, riposta Marco en levant les yeux au ciel comme chaque fois qu’il me trouve stupide, parce que lui évidemment était un expert en astronefs extraterrestres.

Tout a commencé par une nuit sombre alors que cinq adolescents cherchaient un raccourci ...qu’ils ont finalement trouvé, tombant ainsi sur une bataille entre extraterrestres. Agonisant un extraterrestre amical leur confie la mission de sauvegarder la Terre contre leurs ennemis communs en leur procurant le pouvoir de se transformer en animaux. Ceci devrait leur permettre de mieux combattre les Yirks, des parasites s’infiltrant dans le corps d’un hôte involontaire pour le contrôler.
Cette histoire presque classique est assez bien traitée. La paranoïa s’installe lorsque les héros s’efforcent de déterminer qui est contrôlé et qui ne l’est pas. Les préoccupations des adolescents sont assez pragmatiques : la première chose à faire est essayer de se métamorphoser et de se retransformer avec des vêtements (ceci est d’autant plus urgent que l’équipe des jeunes héros est mixte). Mais surtout la transformation en animaux engendre une psyché mixte et les métamorphosés risquent de se faire influencer par leur esprit-animal au point de ne plus vouloir redevenir humains.
Cette histoire de science-ficton n’est pas du niveau de Dune,mais se révèle assez sympathique. En prime on trouve quelques pointes d’humour :
-  Marco qu’est-ce qu’il y a derrière moi ?
-  Ben Jake... c’est un tigre.

(1) 54 tomes (dont 48 publiés en France) qui donnèrent lieu à une série TV

Damien Dhondt

K.A. Appelgate _ Animorphs, tome 1 : L’invasion _ "The Invasion", traduction Noël Chassériau _ Edition Folio Junior _ Réédition poche, 220 pages








Retour au sommaire